Fiat se penche à nouveau sur le cas de la Panda.

Présentée en 2011, la troisième génération de Panda a reçu, en 2016, une petite cure de jouvence, qui n'a pas vraiment bouleversé la donne. Fiat prépare-t-il donc un restylage plus profond de sa citadine ? C'est ce que pourraient laisser présager ces nouveaux clichés de nos photographes espions. Pourtant, à y regarder de plus près, il semblerait que ce mulet (sur la base de Panda Cross) n'étrenne pas des évolutions esthétiques particulières. Toutefois, le camouflage de la voiture ne permet pas de trancher définitivement et laisse une certaine place au doute.

Fiat Panda mule spy photo
Fiat Panda mule spy photo

En réalité, ce mulet est peut-être annonciateur de l'arrivée de nouveaux moteurs. En effet, la palette de motorisations n'a pas évolué lors du restylage de 2016, la gamme de la Panda classique s'articulant toujours autour de 2 essences et un diesel. Or dans le même temps, Fiat a présenté une nouvelle génération de moteur (la famille Firefly), un 3 cylindres 1,0 litre de 72 ch et un 4 cylindres 1,3 litre de 100 ch. Tous deux fonctionnent à l'essence ou à l'éthanol et sont déjà présents sous le capot de la Uno, vendue au Brésil.

Au jeu des pronostics, nous pouvons donc imaginer que le bloc 1,0 litre 72 ch Firefly remplacera le 1,2 essence 65 ch actuel. Le 1,3 litre 100 chevaux viendrait simplement étoffer la gamme par le haut, en offrant à la Panda une variante plus dynamique. Si cette hypothèse s'avère finalement juste, ces moteurs pourraient débarquer sous le capot de la citadine dès la fin de l'année. 

Photos : Automedia

Lire aussi :

 

Fiat Panda photos espion