Spécialement taillée pour la Chine, la Série 1 Sedan va y débuter sa carrière.

La Chine représente l'avenir pour les constructeurs automobiles. Avec son milliard d'habitants, le défi est d'équiper ces prochains d'automobiles. De fait, les constructeurs s'adaptent à ce marché incontournable, avec des modèles de plus en plus travaillés. C'est le cas de BMW, qui présente ici sa Série 1, en version berline.

BMW s'attache donc à adapter ses productions aux marchés locaux, comme l'explique le responsable des ventes Ian Robertson. "Nous avons vendu en Chine un demi-million de véhicules, ce qui fait de ce pays notre marché principal. Nos clients en Chine souhaitaient un modèle plus petit pour répondre à leurs besoins spécifiques, et nous avons travaillé dur ici pour que la voiture, non seulement réponde à ces attentes, mais aussi dépassent ces désirs."

 

2017 - BMW Série 1 Sedan
2017 - BMW Série 1 Sedan
2017 - BMW Série 1 Sedan
2017 - BMW Série 1 Sedan
2017 - BMW Série 1 Sedan

La nouvelle Série 1 Sedan se veut donc être une voiture sur-mesure pour l'Empire du Milieu. Contrairement aux marchés européens, la Chine s'intéresse bien plus aux berlines tricorps. La Série 3 étant déjà une voiture encombrante, les ingénieurs de Munich se sont appliqués à produire une berline compacte plutôt trapue. Ainsi, la BMW Série 1 chinoise s'offre une longueur de 4,45 m pour une largeur de 1,8 m. Elle profite d'un empattement de 2,67 m.

Côté style, on retrouve l'ensemble des éléments caractéristiques de l'actuelle Série, avec ce regard avant assez agressif, avec les deux feux ronds en Leds de chaque côté de l'auto. L'arrière se veut aussi typiquement BMW, avec un dessin de feux proche de celui de la Série 3 et cette ligne typique des BMW qui rejoint les deux extrémités de feux.

2017 - BMW Série 1 Sedan
2017 - BMW Série 1 Sedan

Familiale de luxe, la BMW Série reçoit à bord un système de télématique contrôlé par le système i-Drive, la molette au centre de la console. De même qu'à l'extérieur, on n'est pas dépaysé par cet intérieur typiquement BMW.

Lire aussi :

Si l'on regarde sous le capot, on retrouvera trois blocs turbo essence. Ainsi, la 118i reçoit un bloc trois cylindres d'1,5 litre de 136 chevaux. Une voiture assez performante, pour une entrée de gamme, puisqu'elle peut abattre le 0 à 100 km/h en 9,6 secondes. La 118i reçoit une boîte automatique Steptronic à six rapports.

Plus puissante, la 120i reçoit, elle, un quatre cylindres 2,0 litres de 192 chevaux. La voiture allemande se veut plus efficace, avec sa boîte de vitesses automatique à 8 rapports, qui lui permet d'accélérer fort, avec un 0 à 100 km/h abattu en 7,5 secondes. Mieux, la 125i reçoit le plus gros moteur, le 2,0 litres, mais porté à 231 chevaux. Là, l'auto peut démontrer son plein potentiel avec un 0 à 100 en 6,8 secondes, et une pointe de vitesse auto-limitée à 250 km/h. Pas de chance de la voir en France cependant, l'auto est réservée au marché chinois. 

Lire aussi :

2017 - BMW Série 1 Sedan