Au premier coup d'œil, la nouvelle BMW Série 1 ressemble à un gros lifting du modèle précédent. Mais BMW parle d'une nouvelle voiture ainsi que de la "quatrième génération" et a également donné à la série un nouveau code interne : F70. Ainsi, la plus petite série de la marque peut vivre encore longtemps. Contrairement à la Mercedes Classe A ...

Extérieur

Les dimensions de la cinq portes n'ont été que très légèrement modifiées par rapport au modèle précédent. La longueur extérieure de la nouvelle BMW Série 1 augmente de 42 millimètres pour atteindre 4.361 millimètres, son empattement est de 2.670 millimètres. La largeur du véhicule est de 1.800 millimètres, la hauteur augmente de 25 millimètres pour atteindre 1.459 millimètre.

Galerie: BMW série 1 (2024)

Mais au premier contact, on remarque tout de suite la partie avant modifiée. Elle est nettement moins imposante que celle de sa devancière. C'est surtout la grille avant plus fine qui y contribue. Celui-ci présente à l'intérieur une nouvelle structure composée de barres verticales et diagonales. Pour ceux qui le souhaitent, cela peut rappeler l'ancien logo d'Aldi Sud. En revanche, BMW a sans doute plutôt pensé à la "Neue Klasse".

De manière générale, la partie avant de la nouvelle Série 1 est remarquablement plate et nettement plus inclinée vers la route. Certains se souviennent de la Kia Ceed ou de la Mazda 3. Les phares à LED de série disposent d'éléments verticaux pour les feux de jour et les clignotants, à la manière de la X1, mais aussi de la M3 (après le facelift) et de la Série 5. Le "pli de la Neue Klasse" sur le logo BMW à l'avant est intéressant.

BMW 1er (2024)

Les phares adaptatifs à LED avec feux de route Matrix antiéblouissants, éclairage de virage et accents bleus sont disponibles en option. La vue latérale de la nouvelle BMW Série 1 est celle qui rappelle le plus l'ancien modèle. La BMW Individual Hochglanz Shadow Line de série comprend un élément graphique avec le chiffre 1 dans la pliure Hofmeister sur le montant C. Ce détail est connu de la Série 5 Berline.

Un long becquet de toit ainsi que des éléments latéraux de canalisation de l'air soulignent la silhouette allongée. Les feux arrière en deux parties s'étendent loin dans les parties latérales. En ce qui concerne la nouvelle partie arrière de la Série 1, une seule remarque personnelle : on a l'impression d'avoir déjà vu quelque chose de similaire ailleurs. N'hésitez pas à nous donner vos avis ...

BMW 1er M135 xDrive (2024)

BMW M135 xDrive (2024)

BMW 1er M135 xDrive (2024)

BMW M135 xDrive (2024)

En ce qui concerne la peinture, deux teintes unies et sept teintes métallisées sont disponibles. M-KD 1161 sur les photos est en "Cape York Green". La nouvelle BMW Série 1 est le premier modèle de la marque à pouvoir recevoir en option une peinture contrastée noire pour le toit.

Intérieur

Passons à l'intérieur de la F70 : la Série 1 n'est toujours pas un miracle d'espace, on est plutôt bien assis à l'arrière au lieu d'être opulent. Dans l'habitacle redessiné et entièrement dépourvu de cuir de série, les sièges nouvellement conçus doivent offrir un grand confort sur les longs trajets.

Des sièges sport en version Econeer avec des revêtements et des garnitures en polyester recyclé et recyclable ainsi que des sièges sport M sont disponibles en option. Des surfaces de sièges perforées sont également proposées dans la finition Veganza avec des propriétés similaires à celles du cuir. La finition Veganza/Alcantara fait partie du pack M sport et de l'équipement de série de la BMW M135 xDrive.

BMW 1er M135 xDrive (2024)

BMW M135 xDrive (2024)

BMW 1er M135 xDrive (2024)

BMW M135 xDrive (2024)

En rabattant le dossier de la banquette arrière, le volume du coffre peut passer de 380 litres à jusqu'à 1200 litres (BMW 120, BMW 120d : 300 à 1135 litres). Il n'y a ici aucune différence avec l'ancien modèle.

Comme d'autres détails, le cockpit rappelle l'actuelle Série 5. Comme dans de nombreux autres modèles BMW, le "Curved Display" est présent. Le réseau d'affichage entièrement numérique se compose de deux écrans de 10,25 pouces et de 10,7 pouces de diagonale. La numérisation systématique permet de réduire considérablement le nombre de boutons et de commandes dans l'habitacle. Même la climatisation est commandée numériquement dans la nouvelle BMW Série 1. Cela signifie : très peu de véritables touches, de plus, comme dans la X1, il n'y a pas de bouton rotatif/poussoir.

Connectivité

On peut le trouver malheureux, mais lors du premier essai de siège, la commande via l'écran tactile fonctionne bien. La nouvelle Série 1 dispose désormais de la dernière version de l'iDrive avec QuickSelect, basée sur le BMW Operating System 9. Il est résolument conçu pour une commande par écran tactile et commande vocale. En outre, le système de commande comprend des touches multifonctions au volant et, en option, un affichage tête haute.

BMW 1er M135 xDrive (2024)

BMW M135 xDrive (2024)

Le BMW Operating System 9 a été développé en interne par BMW Group et repose sur un logiciel Android Open Source Project (AOSP). L'accès rapide QuickSelect permet d'appeler directement la fonction souhaitée sans passer par un sous-menu. Pour que la nouvelle BMW Série 1 soit toujours à la pointe de la technologie, des mises à jour peuvent être installées "over-the-air".

BMW 1er M135 xDrive (2024)

BMW M135 xDrive (2024)

La nouvelle Série 1 propose de série le Personal Mode, le Sport Mode et l'Efficient Mode. En option, l'éventail s'élargit avec le mode Expressive, le mode Relax et le mode Digital Art. Et il est possible de choisir, en plus de la chorégraphie standard, les trois autres variantes Adagio, Vivace et Allegro pour la mise en scène lumineuse. En toute confiance : Nous aurions préféré des baguettes en bois bien habillées. Elles éblouissent aussi moins la nuit ...

Motorisation

Tout comme le moteur de la BMW M135 xDrive, tous les autres moteurs disponibles pour la nouvelle BMW Série 1 sont issus de la dernière génération modulaire du groupe.

Le moteur essence trois cylindres de la nouvelle BMW 120 et le moteur diesel quatre cylindres de la nouvelle BMW 120d sont associés à la technologie hybride légère 48 volts. Toutes les unités motrices transmettent leur puissance à une boîte de vitesses Steptronic à sept rapports avec double embrayage, de série.

BMW 1er (2024)

L'avez-vous remarqué ? C'est vrai : la nouvelle Série 1 renonce à l'abréviation i pour les modèles essence afin de laisser la lettre libre pour les modèles électriques. Y aura-t-il aussi une i1 ? Probablement pas, car il existe déjà la iX1 ou, pour les exigences encore plus compactes, la nouvelle Mini Aceman et la Mini Cooper électrique.

Revenons aux moteurs thermiques de la nouvelle série 1 : avec une puissance maximale de 125 kW (170 ch, contre 178 jusqu'à présent), le moteur de la nouvelle BMW 120 permet une accélération de 0 à 100 km/h en 7,8 secondes (plus 0,8 seconde). La nouvelle BMW 120d dispose de 120 kW (163 ch) et passe de 0 à 100 km/h en 7,9 secondes (plus 0,6 seconde), soit 27 ch de moins que sa devancière.

La BMW 118d, également propulsée par un moteur diesel quatre cylindres, développe comme jusqu'à présent 110 kW (150 ch) et une accélération de 8,3 secondes (moins 0,2 seconde). Une 116 (trois cylindres) et une 123 xDrive (quatre cylindres) suivront à la fin de l'année 2024.

BMW 1er M135 xDrive (2024)

BMW M135 xDrive (2024)

La M135 xDrive développe 221 kW (300 ch), soit six chevaux de moins. Parmi ses particularités spécifiques M, on trouve un mécanisme de vilebrequin particulièrement robuste, une alimentation en huile optimisée. Le couple maximal de 400 Nm (450 jusqu'à présent) est disponible entre 2 000 et 4 500 tr/min. Il faut 4,9 secondes pour atteindre 100 km/h (moins 0,2 seconde), la vitesse maximale étant de 250 km/h.

Le développement de la puissance est accompagné par le son du système d'échappement spécifique M. Celui-ci est également transmis dans l'habitacle et amplifié par le système de haut-parleurs du système audio. La 135 est le seul modèle de la gamme à avoir des sorties d'échappement visibles à l'arrière.

Prix

Selon BMW, la nouvelle Série 1 offre, de série ou en option, un choix nettement plus large de systèmes pour la conduite et le stationnement automatisés. Outre les systèmes d'assistance, la climatisation automatique, le système d'alarme, les rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement et le BMW Live Cockpit Plus, y compris le système de navigation BMW Maps basé sur le cloud, font partie de l'équipement de série étendu de la nouvelle Série 1.

Voici les prix français de la F70 construite à Leipzig :

Prix BMW Série 1 à partir du 5.10.24             
120 38.900 Euros
120d 41.500 Euros
M135xDrive 57.200 Euros

Peu après le lancement sur le marché (5 octobre 2024), les deux motorisations suivantes seront ajoutées à partir de la production 11/24 :

BMW 116 
BMW 123 xDrive

La région de vente la plus importante est le marché allemand. Outre d'autres pays européens, le Japon fait partie des cinq premiers marchés pour la nouvelle BMW Série 1.