La Ferrari la plus chère de l'histoire, c'est peut-être elle.

Les Ferrari font partie des voitures les plus plébiscitées dans le monde de la collection. D'ailleurs, c'est un modèle au cheval cabré qui détient aujourd'hui le titre de "voiture la plus chère de l'histoire des enchères". Il s'agit en l'occurrence d'une Ferrari 250 GTO de 1962, vendue plus de 38 millions de dollars. 

Colossale dans l'absolu, cette somme semblerait presque dérisoire face à la valeur estimée de cette Ferrari Ferrari 275 GTB/C Speciale de 1964. En effet, selon Bloomberg, la sportive italienne pourrait être un jour vendue 100 millions de dollars, soit environ 91 millions d'euros.

Lire aussi :

Cette pièce historique appartenait au milliardaire Preston Henn, mort il y a peu. Comparées aux 275 GTB classiques, les GTB/C Speciale jouaient une partition un peu plus radicale. Conçues pour la course, elles étaient plus légères et embarquaient un 12 cylindres de plus de 300 ch. À l'époque, trois GTB/C Speciale seulement virent le jour, ce qui explique en partie les cours élevés. De plus, cet exemplaire ajoute à la rareté un passé exceptionnel, puisqu'il remporta la course du Mans en 1965 dans sa catégorie. 

Parmi les deux autres modèles produits, l'un fut vendu 29,4 millions de dollars en 2014. Selon Ron Vogel, un ami de Preston Henn, l'exemplaire qui nous intéresse oscillerait plutôt entre 50 et 75 millions de dollars. À moins qu'un milliardaire excentrique ne décide de frapper un grand coup. "C'est une opportunité unique dans la vie, et je suis certain qu'il y a des personnes qui ont longtemps été intéressées par cette voiture", explique Ron Vogel.

Il y a une dizaine d'années, l'homme d'affaires américain avait repoussé une offre de 35-40 millions de dollars, provenant d'un collectionneur japonais. Aujourd'hui, cet exemplaire devrait revenir à la famille de Preston. Sa vente n'est donc pas prévue à ce jour.

Source : Bloomberg

Image : Miami Beach

Lire aussi :