Dix minutes de bonheur avec le Sacré Numéro en Bourgogne...

Il y avait une idée folle dans les années 1980, autour de l'automobile. Celle de mettre toujours plus de puissance dans des autos pas forcément des plus solides. Volkswagen fut le premier à le faire, avec sa Golf GTI, puis ce fut au tour de Peugeot, avec la 205, dès 1984.

Peugeot 205 GTi

Lire aussi:

Le Sacré numéro qui a relancé le lion était, outre une petite voiture pratique et joliment dessinée, une véritable sportive, que ce soit avec la 205 T16, la version d'homologation de la voiture prenant part au Groupe B en 1984, mais surtout avec la 205 GTi, véritable égérie de toute une génération de conducteurs. La petite traction, d'abord vendue avec le 1,6 litre de 105 chevaux minimum, pour un poids de seulement 850 kg, puis avec le bloc 1,9 litre de 130 chevaux, va connaître un succès fulgurant.

Peugeot 205 GTi

Il faut dire qu'avec son caractère joueur et ses superbes performances, avec un 0 à 100 km/h en 8,8 secondes, et 196 km/h en vitesse de pointe, la 205 GTi faisait figure de référence auprès des amateurs de voitures de sport. Elle connaîtra de nombreuses versions, comme la très recherchée Griffe, ou un cabriolet, la CTi.

C'est cette voiture que Petrolicious propose de découvrir, avec Jean-François et Sarah Majkowski, qui présentent leurs deux 205 GTi dans la campagne bourguignonne. Un véritable film à déguster, en profitant de la rage du quatre cylindres Peugeot.

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand