Découvrez les photos des prototypes du nonuple vainqueur des 24 Heures du Mans !

G.N., Goodwood - À seulement deux semaines d'écart, il existe toujours un lien entre le Goodwood Festival of Speed et les 24 Heures du Mans. Les vainqueurs de la classique mancelle y sont souvent célébrés, comme ce fut le cas cette année avec la Porsche 919 #2 lauréate dans la Sarthe deux semaines plus tôt, mais aussi l'ORECA-Gibson du Jackie Chan DC Racing, étonnante deuxième sur le podium, elle aussi présente. On retrouvait également la gagnante de la catégorie GT, l'Aston Martin Vantage GTE #97, et une Ferrari 488 GTE d'AF Corse.

Lire aussi:

Néanmoins, la star de l'Endurance pour cette édition 2017 était plutôt l'homme qui a marqué la décennie des années 2000 en Sarthe, le Danois Tom Kristensen. Nonuple vainqueur des 24 Heures du Mans, dont sept fois avec Audi, le pilote a été mis sur le devant de la scène avec un plateau rassemblant les voitures avec lesquelles il s'est imposé au Mans, de 1997 à 2013.

Goodwood 2017 - Kristensen et les voitures d'Endurance à l'honneur
Goodwood 2017 - Kristensen et les voitures d'Endurance à l'honneur
Goodwood 2017 - Kristensen et les voitures d'Endurance à l'honneur
Goodwood 2017 - Kristensen et les voitures d'Endurance à l'honneur

Ainsi l'on retrouvait la TWR Porsche de 1997, présentée dans sa livrée 1998, la BMW V12 LMR de 1999, plusieurs Audi R8, voiture avec laquelle "Tom K" s'est imposé de 2000 à 2002, puis en 2004 et 2005. La Bentley Speed 8 de 2003 était également présente en statique, tout comme l'Audi R10 de 2008 et la R18 de 2013. Un bel hommage pour celui qui détient le record de victoires aux 24 Heures du Mans devant Jackie Ickx.

Il restait cependant de nombreuses voitures d'Endurance à admirer. Outre la McLaren M8F engagée en Canam dans les années 1960-197, on retrouvait de nombreuses Groupe C des années 1980, comme les Jaguar, Mercedes. Les amateurs avertis auront également reconnu les Jaguar Type C et D intraitables dans les années 1950, puis les magnifiques Ferrari des années 1960. Sans oublier l'intrigante Chapparal 2G !

Lire aussi:

Quelques bijoux modernes étaient également en piste, comme les deux McLaren F1 GTR, dont l'une en Long Tail, la Jaguar XJ220 pilotée par David Coulthard en 1993, ou encore, la récente Audi R8 lauréate aux 24 Heures du Nürburgring en mai dernier.

Goodwood 2017 - Kristensen et les voitures d'Endurance à l'honneur