Celle-ci est à reconstruire entièrement.

Entre 1961 et 1975, Jaguar a produit sans doute l'une de ses voitures les plus iconiques. En 14 ans, la marque anglaise a réalisé plus de 70'000 exemplaires de la Jaguar Type E, mais la plus recherchée restera sans doute la toute première série, qui reste d'ailleurs très prisée des collectionneurs, et indirectement des investisseurs. L'une des premières Jaguar Type E a d'ailleurs été retrouvée en France, en pièces malheureusement, et est actuellement en cours de restauration au Royaume-Uni.

1961 Jaguar E-Type Restoration

La voiture a été confiée à la société Classic Motor Cars de Bridgnorth (CMC), spécialisée dans la restauration d'anciennes voitures. La Type E en question possède le numéro de châssis 875256. Il s'agit tout simplement de l'un des 500 premiers exemplaires fabriqués. Pour la petite histoire, cette auto a été remise à la Belgique Motor Company à Bruxelles en juillet 1961. Elle a ensuite été vendue à une société en Afrique peu de temps après, puis elle a refait surface en 2015. Les enregistrements indiquent qu'elle a été importée du Luxembourg en 1975. À cette époque, selon les registres, la voiture était déjà en morceaux.

Lire aussi :

"C'est un projet stimulant, toutes les pièces d'usine sont là et nos fabricants et techniciens qualifiés font tout leur possible pour restaurer la voiture comme à son origine. Elle sortira de nos ateliers comme elle a quitté Browns Lane en 1961." a déclaré le président du CMC, David Barzilay.

L'entreprise n'en est pas à sa première restauration de Type E. CMC avait également entrepris des travaux de restauration sur le châssis numéro 15, un exemplaire également retrouvé en France. Il aura fallu pas moins de 2956 heures de travaux pour la remettre dans son état d'origine. Il n'en faudra sans doute pas moins pour le châssis numéro 875256.

Faites partie de quelque chose de grand