Pauvre Kia.

Les Russes sont des adeptes des dashcams. Vous savez, ces caméras que l’on attache sur le pare-brise afin de filmer la route. Lors d’un accident, elles permettent de déterminer la responsabilité de chacun. Elles sont également très pratiques lorsqu’un passant saute sur votre véhicule afin de simuler un accident, pratique très courante en Russie, afin de toucher des indemnités d’assurance.

Lire aussi:

C’est grâce à ce type de caméra que des conducteurs ont réussi à capter cette vidéo. Dans un carrefour, alors que le feu tricolore était rouge, un engin militaire russe (BTR-80) ne respecte pas la signalisation et fonce sur une voiture civile ; une Kia Cee’d. Toute la partie arrière droite de la Kia a été amochée, fort heureusement, et selon les médias locaux, il n’y avait pas de passagers au niveau de la banquette arrière !

Les images font froid dans le dos et l’incident va sûrement mener la vie dure au conducteur de la Kia. Dans une telle situation, il est difficile de déterminer la responsabilité de chacun, car même si le feu était au rouge, l’engin suivait un véhicule de police avec les gyrophares allumés… Le conducteur de la Kia va malheureusement s’engager dans une guerre administrative pour le remboursement de sa voiture...

Lire aussi:

En Russie, il n’est pas rare de croiser des engins militaires sur des routes ouvertes. Une rapide recherche sur les sites d’hébergement en ligne montre à quel point ces derniers sont parfois très indélicats.

 

Faites partie de quelque chose de grand