A partir de maintenant, on dit une Audi A8 50 TDI ou 55 TFSI !

Une fois de temps en temps, les constructeurs automobiles chamboulent tout dans leur gamme en modernisant l'appellation de leurs modèles. C'était le cas de Mercedes ces dernières années qui a revu de A à Z la nomenclature de ses modèles, afin d'harmoniser la gamme, que chaque lettre ait un sens. GLC par exemple à la place de GLK, "GL" pour l'appartenance à la gamme SUV, "C" pour la taille. On comprend dès lors mieux sa place entre un GLA, plus petit, et un GLE. Pareil pour le roadster SLK qui à la faveur d'un restylage s'est renommé SLC. De quoi perdre les clients, même dans un souci de simplification de la gamme !

Au delà des modèles de voitures, il y a leurs motorisations. Et l'appellation que l'on donne au moteur, à sa cylindrée. Et c'est au tour d'Audi d'entrer en scène puisque le constructeur allemand a décidé de revoir l'ensemble de ses dénominations. Pas de modèles, comprenons-nous bien. De la petite A1 au gros Q7, rien ne change. Sauf en ce qui concerne la motorisation. Et Audi a décidé d'écrire la puissance de ses voitures à l'arrière !

Audi nouvelle numérotation
Audi nouvelle numérotation
Audi nouvelle numérotation
Audi nouvelle numérotation

De 30 à 70

Et voici en quoi ça consiste : Audi a décidé de faire des subdivisions au sein de sa gamme en fonction de la puissance en combinant deux numéros. Par exemple "30" désignera les véhicules qui développent entre 81 et 96 kW. Ah oui, parce que l'unité de puissance choisie en référence n'est pas le cheval-vapeur, mais le kilowatt. Donc si l'on fait la conversion, "30" désigne les modèles qui développent entre 110 et 130 chevaux. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

De son côté, "45" désigne les puissances de 169 à 185 kW. Soit de 230 à 250 ch en arrondissant un peu. Et des catégories comme ça, il y en aura jusqu'à "70", pour les modèles de plus de 400 kW, soit 543 chevaux. Des chiffres qui apparaitront devant les monogrammes TDI, TFSI, g-tron ou e-tron. Dans un avenir proche, le spectre de la gamme s'étendra donc de l'Audi Q2 30 TFSI avec ses 85 kW (115 ch) jusqu'à l'Audi Q7 50 TDI avec 200 kW (271 ch).

L'Audi A8 inaugure le bal, rien sur les S ni RS

À noter que les modèles Audi badgés S et RS, de même que la R8 (ouf !) se passeront de cette nouvelle nomenclature.

En attendant que toute la gamme Audi se mette à cette nouvelle numérotation progressivement jusqu'à l'été 2018, c'est la nouvelle Audi A8 qui ouvre le bal à l'automne. Ainsi le six cylindres diesel 3.0 TDI de 210 kW (285 ch s'appellera officiellement Audi A8 50 TDI, tandis qu'il faudra renommer le six cylindres essence 3.0 TFSI de 250 kW (340 ch) Audi A8 55 TFSI. Il va falloir s'y faire !

 

Abonnez-vous à la newsletter

Audi nouvelle numérotation