NIO sera-t-il le premier constructeur chinois de voitures électriques à vraiment concurrencer Tesla ?

Cette année, nous avons pu observer l'émergence de nouveaux constructeurs chinois nous révélant plusieurs concept-cars de voitures 100% électriques. Ils sont nombreux à nous présenter ce qu'ils espèrent, un jour, produire de série, mais visiblement les choses se compliquent sérieusement quand il faut passer l'étape de la production. Cela s'explique notamment par l'absence d'usines, souvent en cours ou en projet de construction, et surtout l'absence de réseau de distribution.

Nio EP9
Nio EP9

Parmi eux nous pouvons citer Byton, Faraday Future (qui est une entreprise américaine mais financée en majorité par des fonds chinois) ou encore NIO. Justement, c'est de NIO dont nous allons parler aujourd'hui, puisque le constructeur chinois vient de recevoir une nouvelle levée de fonds à hauteur d'un milliard de dollars portant ainsi son capital à cinq milliards de dollars. Dans le détail, ce sont Lone Pine Capital, CITIC Capital et Baillie Gifford qui ont rejoint les fonds déjà existants de Hillhouse Capital Group et Sequoia Capital. Quant à Tencent, déjà investisseur, il a augmenté sa participation.

Lire aussi :

C'est en tout cas une bonne nouvelle pour le constructeur chinois qui ne nous avait plus donné de nouvelles depuis le Salon de Shanghai. Avant tout cela, NIO nous avait présenté plusieurs projets dont une berline nommée EVE ou encore un SUV baptisé ES8. N'oublions pas non plus l'hypercar 100% électrique, l'EP9, qui a d'ailleurs fait beaucoup de bruits au début de l'année suite à son record décroché sur le mythique circuit du Nürburgring. En attendant les premières brides de tout cela, NIO espère révéler la version définitive de son SUV d'ici le mois de décembre prochain pour une commercialisation qui devrait intervenir d'ici l'année prochaine.

Nio ES8