Un modèle qui n'arrivera pas en France.

Tous les Duster ne sont pas des Dacia. Dans certaines régions du monde (Russie, Amérique du Sud, Europe de l'est, etc), le SUV franco-roumain arbore en effet fièrement un losange sur la calandre. Naturellement, ces jumeaux ont des trajectoires proches, et il est donc bien logique de voir le Renault Duster faire à son tour peau neuve.

Renault Duster
Renault Duster

Sur le plan esthétique, les deux véhicules sont quasi similaires. En fait, la seule grosse différence se situe au niveau de la calandre. Les changements sont plus notables à l'intérieur. En effet, le Renault Duster perd les aérateurs ronds de son homologues Dacia au profit d'éléments plus ou moins rectangulaires. Le volant à trois branches est également spécifique.

Vous aimerez aussi :

Renault Duster

Le Renault Duster suit la montée en gamme du Dacia et propose par exemple la carte mains libres, la climatisation automatique ou l'avertisseur d'angles morts. L'offre moteur/boîte ressemble beaucoup à celle que nous connaissons (deux ou quatre roues motrices, boîte automatique manuelle, CVT ou EDC, moteurs essence SCe 115 ainsi que diesel dCi 85/90 et 110). On note malgré tout la présence d'un 2 litres 145 ch qui n'est pas proposé chez nous. Ce moteur est associé à une boîte automatique et à une transmission intégrale.

Chez nous, le Duster arrivera en concession à partir du mois de janvier 2018. Ses tarifs débutent à 11'900 euros.

Lire aussi :

2018 Renault Duster