Celui-ci est disponible auprès de Ray Mallock Ltd (RML).

Présentée à l'occasion du Salon de Genève 2015, l'Aston Martin Vulcan était, à l'origine, uniquement dédiée au circuit et non aux routes ouvertes. Logique après tout puisque la marque de Gaydon positionnait très clairement sa nouvelle supercar face à la LaFerrari FXX K et à la McLaren P1 GTR, deux voitures qui ne sont homologuées pour la route également. Mais visiblement, cette situation ne convenait pas à tous les acteurs qui gravitent autour de la Vulcan.

 

RML Group, une société d'ingénierie basée à Wellinborough, en Grande-Bretagne, vient d'installer le premier kit d'homologation sur une Vulcan. Ce kit comprend de nouveaux systèmes de sécurité, de nouveaux feux avant directement empruntés à l'Aston Martin DB11, de nouvelles suspensions, de nouveaux sièges et de nouveaux freins. Quelques modifications ont été apportées au bloc V12 7,0 litres de 820 chevaux. Celles-ci lui permettent ainsi d'évoluer plus sereinement dans la circulation. Les performances ne semblent pas impacter puisque le 0 à 100 km/h est annoncé en moins de trois secondes et la vitesse maximale se situe autour de 330 km/h.

Lire aussi :

Pour rappel, l'Aston Martin Vulcan n'a été conçue qu'à seulement 24 exemplaires. À ce propos, certains de ses clients se sont déjà montrés très intéressés par ce kit d'homologation. Précisons également que ce genre de kit de conversion n'est pas vraiment une nouveauté dans l'univers des supercars de ce genre. À titre d'exemple, Lanzante Motorsport a déjà développé un kit d'homologation dédié aux propriétaires de la McLaren P1 GTR.

Source : RML Group

Galerie: Aston Martin Vulcan Le Mans