Basée sur une LaFerrari, la FXX K Evo est uniquement dédiée au circuit.

Après une annonce faite plus tôt cette semaine, Ferrari a dévoilé la FXX K Evo ce week-end à l'occasion des Finali Mondiali sur le circuit du Mugello, en Italie. Suivant les traces de la FXX Evo et de la 599 XX Evo, cette version Evo sera compatible avec les 40 FXX K "standards" qui arpentent déjà les pistes. Proposée en tant qu'édition limitée, aucun détail concernant sa production n'a encore été divulgué par Ferrari. Considérée comme une "voiture laboratoire", cette nouvelle Ferrari bénéficie d'un ensemble aérodynamique amélioré avec une aile arrière à double profil fixe supportée par deux ailettes latérales et une ailette centrale. Tous les changements apportés à l'extérieur pour booster l'aérodynamique sont le résultat de plus d'un an de simulations dynamiques des fluides computationnelles (CFD) afin que la FXX K Evo génère des appuis proches des voitures évoluant en catégorie GT3 et GTE.

Ferrari FXX K Evo
Ferrari FXX K Evo
Ferrari FXX K Evo

L'appui a augmenté de 23% par rapport à la FXX K "classique", ce qui signifie une augmentation de 75% par rapport à la LaFerrari sur laquelle la voiture est basée. À 200 km/h, la FXX K Evo génère 640 kilos d'appui et plus de 830 kilos à sa vitesse maximale, c'est-à-dire 350 km/h. C'est en progrès donc, même si le niveau d'appui ne fait toujours pas mieux qu'une Ferrari 488 GTE qui coûte trois fois moins cher que la FXX K et qui doit également composer avec des restrictions bien plus strictes. Pour atteindre ces chiffres, de nombreux autres changements ont été nécessaires. Par exemple, le soubassement ainsi que les pare-chocs avant et arrière ont dû être resculptés pour rendre l'ensemble plus lisse qu'auparavant. Les ingénieurs ont également fait quelques ajustements au niveau de la suspension. Malgré tous ces changements, la voiture n'a pas pris de poids. Au contraire, elle est plus légère que le modèle "standard" (qui fait, pour rappel, 1165 kilos). Ferrari n'a pas donné le poids de cette version Evo néanmoins.

Ferrari FXX K Evo
Ferrari FXX K Evo

À l'intérieur, la Ferrari FXX K Evo est dotée d'un nouveau volant bénéficiant de palettes directement dérivées de la F1 ainsi que de nouvelles commandes pour l'utilisation du système de récupération d'énergie cinétique (KERS). En outre, l'écran monté sur le côté droit du conducteur pour montrer des images provenant de la caméra arrière a été remplacé par un plus grand écran de 6,5 pouces. Un système de télémétrie amélioré – qui inclut le système KERS – est également affiché sur ce nouvel écran. Ferrari affirme que la FXX K Evo est le fruit d'environ 5000 kilomètres de développement sur piste et de 15'000 kilomètres de tests de fiabilité. Nous retrouvons, sous son capot, un moteur V12 produisant 860 chevaux à 9200 tr/min et un couple de 750 Nm à partir de 6500 tr/min. Le moteur thermique fonctionne avec un moteur électrique de 190 chevaux (140 kW) pour une puissance combinée de 1050 chevaux et 900 Nm.

Lire aussi :

La puissance est transmise aux roues par l'intermédiaire d'une boîte de vitesses à sept rapports et à double embrayage directement issue de la F1. Des freins Brembo en carbone-céramique sont installés au niveau des deux essieux pour arrêter plus efficacement la voiture. Ils reposent sur des jantes de 19 pouces à l'avant et de 20 pouces à l'arrière enveloppées dans des slicks Pirelli P Zero. La Ferrari FXX K Evo utilise une suspension avant à double triangulation combinée à une configuration arrière multibras. Ceux qui ont la chance de pouvoir, ou d'avoir déjà commandé une FXX K Evo, pourront l'utiliser dans le programme XX de la saison 2018/2019.

Source : Ferrari

Ferrari FXX K Evo (2018)