C'est votre chance de vous offrir une partie de l'Histoire de la F1 !

Le châssis numéro 211 est aussi la F2001 à bord de laquelle Michael Schumacher a décroché son quatrième titre mondial en s'imposant lors du Grand Prix de Hongrie cette même année. Durant la vente aux enchères menée par Sotheby's, elle pourrait atteindre 3,4 millions d'euros.

La Ferrari F2001, conçue par la Scuderia alors dirigée par Jean Todt, Ross Brawn, Rory Byrne et Paolo Martinelli, avait écrasé la saison 2001. À son volant, Michael Schumacher avait alors battu le record du nombre de victoires en Formule 1 – les 51 succès d'Alain Prost – pour afficher un compteur à 53 au terme de sa campagne.

En remportant neuf Grands Prix, le pilote allemand avait été sacré Champion du monde pour la deuxième fois consécutive en inscrivant 123 points, quand son premier poursuivant, David Coulthard (McLaren-Mercedes), en comptait 65.

À l'époque, la F2001 représentait le début d'une nouvelle ère dans la conception des châssis F1, beaucoup plus affinés, à l'image de l'arrière de la monoplace sculpté en forme de bouteille de Coca-Cola. Ferrari avait également travaillé main dans la main avec le manufacturier de pneus Bridgestone, qui avait ainsi pu fournir des gommes particulièrement bien adaptées aux exigences de Schumacher.

La monoplace était propulsée par le moteur V10 Ferrari Tipo 050 de trois litres, délivrant une puissance supérieure à 800 chevaux et couplé à une boîte de vitesses semi-automatique à sept rapports.

Source: Motorsport.com

2001 Scuderia Ferrari Marlboro F2001