"Doppelkupplungsgetriebe". C'est pourtant facile !

Il y a quelques semaines, Porsche nous précisait en vidéo pourquoi sa mythique 911 s'appelle 911. Et désormais, place à une nouvelle vidéo explicative sur la boîte de vitesses PDK. Mais pas question ici de rentrer dans de la mécanique complexe et voir comment fonctionne celle qui est considérée depuis maintenant quelques années déjà comme l'une des meilleures transmissions du marché. Il s'agit ici de comprendre ce que veut dire "PDK".

Lire aussi:

PDK

"Porsche Doppelkupplungsgetriebe". Voilà exactement ce que veut dire "PDK". Une abréviation qui permet de ne pas tenter de prononcer ce mot allemand particulièrement compliqué à dire pour qui n'est pas Allemand. Et pourtant la traduction exacte est assez simple : Doppelkupplungsgetriebe signifie "transmission à double-embrayage". Ce qui ne doit pas non plus être très facile à prononcer en dehors de nos frontières hexagonales !

Porsche en profite pour préciser dans sa vidéo que l'origine de cette transmission dans l'histoire de la marque remonte aux années 1960 quand elle a commencé à expérimenter la technologie en sport automobile. Puis dans les années 1980, le double embrayage a fait ses débuts dans la Porsche 956 Groupe C de course.

Lire aussi:

Pour que la technologie de course arrive enfin sur la route, dans les voitures de série, il faudra quand même attendre un certain temps. En l'occurence, c'est la Porsche 911 Type 997 et la mise à jour de 2008 qui sera la première à voir débarquer cette transmission PDK. Ce n'était évidemment pas la première voiture de série à opter pour cette technologie, mais chez Porsche, la boîte PDK gagnera vite une réputation d'efficacité et de fiabilité qui sont toujours aujourd'hui de mise.