Un modèle de présérie vient d'être présenté.

Célèbre voiturette italienne des années 50, l'Iso Isetta fut notamment produite sous licence par BMW. Son dessin sympathique est aujourd'hui encore une source d'inspiration pour le suisse Micro Mobility Systems, qui prépare depuis 2015 une sympathique "Microlino". Imaginée avec l'aide de l'université de Zurich et de la société Designwerk, puis présentée au public à l'occasion du salon de Genève 2016, cette Isetta du XXIe siècle est quasiment prête à entrer en production. Microlino a en effet dévoilé le 24 janvier un exemplaire de pré-série, ce qui signifie que les choses sérieuses vont bientôt commencer.

Microlino
Microlino

Lire aussi :

Connu pour ses trottinettes électriques, Micro Mobility Systems a peaufiné sa voiture aux côtés de Tazzari, un fabricant transalpin de voiturettes électriques qui a rejoint l'aventure en avril 2016. L'héritière de l'Isetta aura donc du sang italien, et sera d'ailleurs produite à Imola, dans l'usine de Tazzari.

La Microlino est à la fois courte et légère (2,4 mètres de long et 450 kilos sur la balance). Elle reprend les grandes lignes de son aînée, tout en affichant un dessin plus actuel. Équipée de la fameuse porte frontale, elle dispose aussi d'un hayon ainsi que d'un toit ouvrant en toile. Son habitacle minimaliste peut accueillir deux passagers.

La Microlino reçoit une motorisation 100% électrique distillant 20 chevaux et 110 Nm de couple. Elle réalise le 0 à 50 km/h en cinq secondes et atteint une vitesse maximale de 90 km/h. L'électricité est stockée dans des batteries de 8 kWh sur la version de base, qui promet une autonomie de 120 kilomètres. Il sera également possible de se tourner vers une version équipée de batteries de 14,4 kWh, avec à la clef une autonomie poussée à 215 kilomètre. Le prix de cette citadine attachante sera fixé à environ 12'000 euros.

Vidéo de la présentation (en anglais) :

Vidéo d'un prototype :

 

Micro Mobility Microlino