Encore une copie venue de l'empire du milieu.

Mise au point par la société italienne Iso Rivolta, qui fabriquait initialement des appareils électroménagers, l'Isetta fit le bonheur de BMW dans les années 50. Elle fut également vendue en France par Velam, sans connaître toutefois un succès comparable à celui qu'elle rencontra en Allemagne.

Cette petite citadine attachante — un scooter caréné plus qu'une réelle auto — n'a pas laissé indifférent Eagle. Ce constructeur chinois, déjà auteur de copies improbables par le passé, vient en effet de présenter une sorte de clone de l'Isetta, l'EG6330K.

Eagle EG6330K

Lire aussi :

La voiture n'a rien à voir avec celle qu'elle singe grossièrement, puisqu'elle est équipée d'une motorisation 100% électrique de 5,3 chevaux. Elle atteint une vitesse maximale de 60 km/h et offre une autonomie de 120 km. Alors que l'Isetta se singularisait par sa porte frontale unique, l'EG6330K hérite de quatre ouvrants traditionnels, sur les côtés.

Capable d'accueillir quatre personnes, la citadine Eagle pèse 750 kilos et affiche une longueur de 3,3 mètres, soit environ un mètres de plus que l'Isetta originale. Ses passagers profitent d'une climatisation et d'un petit coffre de 20 litres.

Conçue pour répondre aux besoins du marché chinois, l'EG6330K ne posera probablement jamais ses roues en Europe. Son prix, qui n'est pas encore connu, sera à n'en pas douter attractif. En effet, Eagle EV cible avec cette auto des personnes à faibles revenus.

Vous aimerez aussi :

 

Eagle EG6330K