Une carrosserie ancienne, des entrailles modernes.

Basée au Japon, la société Mitsuoka conçoit des voitures néo-rétro à partir de modèles récents. Elle vient de présenter sa nouvelle Himiko, un étrange roadster basé sur la Mazda MX-5. Avec son long capot et son arrière très court, ce drôle d'engin s'inspire clairement de glorieuses productions anglaises. Certains la comparent aux Morgan, d'autres à la MG Série T, d'autres encore à la Jaguar XK120

Mitsuoka Himiko

Seule la cellule centrale et le pare-brise trahissent à l'extérieur la véritable identité de l'auto. L'habitacle est moins dépaysant, puisque la planche de bord est strictement celle d'une MX-5 standard. Ainsi, certains novices seront peut-être surpris de découvrir un écran tactile dans une voiture qu'ils penseront ancienne.

Cette originale carrosserie abrite le quatre-cylindres 1,5 litre Skyactiv-G de la MX-5. Pour rappel, ce moteur offre 131 chevaux et 150 Nm de couple. Il est associé au choix à une boîte manuelle ou à une boîte automatique. La transformation extérieure entraîne une prise de poids de l'ordre de 130 kilos, ce qui doit forcément avoir des conséquences négatives sur les performances (non communiquées).

Mitsuoka Himiko
Mitsuoka Himiko

Au Japon, les prix oscillent entre 4'978'800 et 5'983'200 yens, ce qui en euros correspond à une fourchette allant d'environ 38'000 à 45'000 euros. Peut-être verrons-nous un jour la Himiko sur nos routes, puisque Mitsuoka dispose depuis peu d'un point de vente à Monaco. Le modèle précédent, lui aussi basé sur une MX-5, était vendu en Angleterre. Il coûtait 53'800 livres, soit environ 61'000 euros.

Lire aussi :

 

 

Mitsuoka Himiko