Aucune nouveauté, mais une présence remarquée.

Le Salon de Genève 2018 accueille, comme à son habitude, bon nombre de nouveautés et de concept-cars. Koenigsegg n'avait rien de neuf à proposer, aucun direct, pas de conférence de presse importante. Seulement voilà, un constructeur ayant déjà produit des modèles tels la Regera de 1500 chevaux ou l'Agera RS, voiture de production la plus rapide au monde, attire forcément l'attention sur n'importe quel événement, même sans aucune nouveauté à présenter.

Koenigsegg a ainsi proposé sur son stand suisse cette Regera bleue bicolore du plus bel effet, mêlant fibre de carbone bleue et insert bleu océan jusqu'à l'intérieur de l'auto.

Koenigsegg Regera

La seconde Regera présente à Genève attire un peu moins l'oeil, proposant elle une robe grise et noire carbone, sublimés par des reflets orange. En revanche, celle-ci est un plus poussée sur le plan aérodynamique grâce à quelques ailettes supplémentaires. L'intérieur est là aussi très coloré, occupé majoritairement par l'orange évoqué ci-avant.

Les deux Regera utilisent le système Direct Drive du constructeur, qui envoie la puissance combinée du moteur à essence et des moteurs électriques aux roues arrière. Le couple prolifique généré par ce moteur élimine le besoin d'une transmission à bas régime, permettant à l'hypercar d'accélérer de 0 à 400 km/h en seulement 20 secondes.

Koenigsegg Regera

Si vous trouvez cela hallucinant, ne perdez pas de vue que l'Agera RS de la même marque détient quant à elle le record du monde avec ses 450 km/h.

Ces deux Regera exposées à Genève sont en réalité des voitures clients récemment achevées. Koenigsegg expose par ailleurs une CCX de 2006, le modèle qui avait fait la réputation de l'entreprise, à l'époque.

Lire aussi:

 

Galerie: Koenigsegg au Salon de Genève 2018