Avec une motorisation hybride, évidemment.

Après avoir publié de multiples teasers, Lexus dévoile entièrement sa nouvelle ES à l'occasion du salon de Pékin, qui vient tout juste d'ouvrir ses portes. Contrairement à ses devancières, cette septième génération sera proposée sur le Vieux Continent, où elle remplacera probablement la GS.

Esthétiquement, la nouvelle ES est bien une Lexus : les traits sont tendus et à certains endroits très audacieux. L'avant reçoit par exemple la bouche béante des autres productions de la marque et des projecteurs ciselés, qui surplombent deux prises d'air aux dimensions généreuses. Des boucliers enveloppants et des feux reliés par un jonc chromé caractérisent une poupe aux lignes racées. Moins anticonformiste, le profil reste un peu plus original que celui d'une Audi A6 par exemple, qui s'inscrit dans le même segment. La finition F-Sport au look un poil plus agressif (calandre à croisillons, béquet, jantes 19", etc) est bien de la partie.

2019 Lexus ES
2019 Lexus ES

Vous aimerez aussi :

La planche de bord présente un dessin moderne mis en valeur par des placages en bois sur certaines versions. Le conducteur profite d'un affichage tête haute et d'un écran central de 12 pouces placé dans son champ de vision immédiat. La navigation dans le système d'info-divertissement se fait par l'intermédiaire d'un pavé tactile. L'habitacle de l'ES F-Sport reçoit des finitions en métal "inspirées de la fabrication des sabres". La dotation comporte bien évidemment son lot d'aides à la conduite en tout genre. Lexus proposera aussi en option le wifi à bord ainsi qu'un système audio haut de gamme.

2019 Lexus ES

Reposant sur la plateforme dite Global Architecture – K (ou GA-K), la nouvelle ES affiche une longueur de 4,65 mètres. Cela représente 5 cm de plus que sa devancière, et 11 cm de plus que la GS. Elle est dotée de roues avant motrices, alors que la GS était une propulsion. En Europe, le capot abrite forcément un moteur hybride (certains marchés ont droit à des blocs 100% thermiques). Il s'agit d'un quatre-cylindres essence 2,5 litres à cycle Atkinson associé à un moteur électrique. Le tout développe 218 ch et sirote en moyenne 4,7 litres de sans plomb aux 100 km (cela peut cependant varier un peu en fonction des finitions choisies). Notez que la F-Sport reçoit en plus une suspension adaptative et un mode de conduite Sport+.

La nouvelle ES 300h arrivera sur le marché en décembre 2018. Tout comme l'UX, elle devra aider Lexus à atteindre son objectif de 100'000 ventes annuelles en Europe d’ici 2020.

Lire aussi :

 

Galerie: 2019 Lexus ES