Une série limitée et un petit restylage.

Rival injustement méconnu des Peugeot 2008, Renault Captur et Citroën C3 Aircross, le SsangYong Tivoli tente de sortir de l'anonymat avec une nouvelle série limitée. Baptisée "Smart Black", elle offre un accoutrement spécifique et inaugure les changements caractéristiques du restylage de mi-carrière.

Commençons donc par les évolutions qu'amène cette mise à jour, et que l'on retrouvera sur l'ensemble de la gamme. Sur le plan esthétique, la proue hérite d'un nouveau jonc chromé ainsi que d'un bouclier remanié (cela se voit surtout en partie basse). Les ingénieurs ont aussi retouché l'habitacle, mais nous n'avons pas encore d'images. SsangYong annonce avoir revu l'ergonomie des commandes et la qualité de matériaux employés. Le constructeur sud-coréen promet également une meilleure isolation phonique et vibratoire.

SsangYong Tivoli Smart Black

Passons maintenant au Tivoli Smart Black qui, en plus d'inaugurer ces menues évolutions, s'offre un look tendance avec des jantes, un pavillon et des barres de toit de couleur noire. Ces éléments contrastent avec une carrosserie blanche, marron, gris clair ou gris foncé, selon le choix du client.

Basée sur un modèle en finition Sport Bi-Ton Safety Pack, cette série limitée gagne un système de navigation maintenant compatible avec Android Auto et Apple Carplay. Elle embarque le moteur diesel 1,6 litre qui transmet ses 115 ch aux roues avant par l'intermédiaire d'une boîte manuelle.

Le Tivoli Smart Black est vendu 23'690 euros, soit une hausse de 450 euros par rapport à un modèle standard. Il est, comme les autres Tivoli, garanti 7 ans/100'000 km. Le nombre d'exemplaires programmés n'est pas clairement précisé, mais SsangYong parle d'une diffusion restreinte en France.

Lire aussi :

 

 

Galerie: SsangYong Tivoli "Smart Black"