Les voitures seront stockées sur le site de l'aéroport de Berlin en attendant.

À quelques mois de l'entrée en vigueur définitive de la nouvelle norme Euro 6d-TEMP, qui sera basée sur le nouveau cycle d'homologation WLTP, les constructeurs doivent mettre en conformité toutes les autos neuves produites depuis le 1er septembre 2017 dès le 1er septembre prochain. En attendant, cela occasionne quelques embouteillages, notamment chez Volkswagen où entre 200'000 et 250'000 voitures neuves seraient en attente d'homologation puisqu'elles ne répondent pas encore au nouveau cycle WLTP. De nombreux modèles essence seraient notamment concernés puisqu'ils ne disposeraient pas de filtre à particules.

Lire aussi :

Pour remédier à cela, Volkswagen a trouvé une solution en Allemagne. En effet, le constructeur a installé ses quartiers provisoirement du côté du futur aéroport de Berlin (BER) qui est toujours en construction. Ce terrain, toujours vierge d'activité mais qui aurait dû être inauguré en 2011, va donc accueillir environ 250'000 Volkswagen neuves. Pour la petite histoire, cet aéroport a subi quelques péripéties dans sa conception, entre malfaçons et corruption, il devrait être finalement inauguré au début de la prochaine décennie.

"Nos espaces habituels ne suffisent pas à stocker les véhicules en attente d'homologation, a précisé un porte-parole du constructeur à l'AFPLe BER sera une localisation parmi d'autres où des voitures seront entreposées." Volkswagen, qui a reconnu ne pas être encore tout à fait prêt à répondre aux nouvelles normes antipollution, a même décidé de fermer durant plusieurs jours son usine de Wolfsburg pour ne pas aggraver la situation. Rappelons également que d'autres grands constructeurs font face à des difficultés de mises à jour des voitures et des usines pour passer sur les nouveaux standards.

Source : AFP