Une Volvo à traction avant... et moteur Renault.

Il fut un temps où Volvo affectionnait particulièrement les voitures aux lignes cubiques. La 440 présentée en 1988 était de celles-là. À l'occasion des trente ans de ce modèle, Volvo revient sur son Histoire et livre quelques images presse d'époque. 

Tout commence en 1978, lorsque le constructeur lance le projet Galaxy consacré au développement de voitures à traction avant. La marque suédoise demande à ses ingénieurs de faire preuve d'audace, de s'affranchir de toute contrainte et même "de viser les étoiles", d'où le nom du programme.

Après avoir construit plusieurs prototypes, dont notamment le G4 de 1980 qui était déjà proche de la 440 sur le plan esthétique, Volvo présente le premier modèle de la famille 400 en 1986. Il s'agit de la 480 Coupé Sport, une compacte trois portes aux lignes étonnantes.

Bien plus classique, la 440 attend elle l'année 1988 pour débarquer sur le marché. Volvo lancera par la suite une déclinaison tricorps rallongée de 10 centimètres – la 460 –, mais jamais de break. Heuliez imagina bien un prototype mais celui-ci fut sans suite. Il y eut également un kit de conversion proposé par une société néerlandaise, que Volvo n'intégra jamais à son propre catalogue.

Volvo 440
Volvo 440

Les Volvo 400 étaient munies de moteurs quatre-cylindres d'origine Renault. La régie fournissait par exemple un essence 1,7 litre et un turbo Diesel, deux blocs que l'on retrouvait sur la Renault 19. Le 1,7 litre coiffé d'un turbo distillait une puissance peu impressionnante de 120 ch. La 440 engagée en rallye s'offrait elle un 2,3 litres 16 soupapes développant... 715 ch !

Remplacées par les S40 et V40, les 440 et 460 disparaissent définitivement en 1996, après avoir été produites à près de 700'000 exemplaires.

Lire aussi :

 

 

 

Galerie: Volvo 440