Le système EGR pose problème.

BMW est dans la tourmente. Le constructeur à l'hélice est dans l'obligation de rappeler 323'700 véhicules à travers l'Europe révèle ce mercredi 8 août 2018 le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung. Sur ces 323'700 véhicules, 96'300 voitures sont en Allemagne, le reste est réparti un peu partout à travers le Vieux Continent. 

Tout a commencé en Corée du Sud, cette année-là, une trentaine de BMW ont pris feu sans raison valable. Le gouvernement a alors ouvert une enquête sur ces incendies à répétition, tout en demandant au constructeur bavarois de prendre très au sérieux ces incendies. Kim Hyo-joon, le président de BMW en Corée du Sud, vient de s'excuser en public, tout en annonçant le rappel de 106'000 BMW dans ce pays asiatique.

Les derniers rappels:

Selon les premières informations, ces embrasements à répétition concernent principalement les BMW équipées d'un moteur diesel. Le constructeur va donc rappeler tous les modèles diesel (quatre et six-cylindres), que ce soient des BMW Série 3, Série 4, Série 5, Série 6 et même les SUV. Le problème est dû au refroidisseur du système de recirculation des gaz d'échappement, également appelé RGE ou vanne EGR. Ce système est censé réduire les émissions en particules mais malheureusement pour les BMW, un dépôt excessif de particules se forme entraînant ainsi la formation d'une matière combustible. Or, les gaz d'échappement qui arrivent dans la vanne EGR ont une température très élevée, ce qui entraîne inévitablement l'embrasement de la vanne et du compartiment moteur.

BMW a tardé à rappeler ses véhicules, des clients coréens se sont même retournés contre le constructeur afin de réclamer des dommages et intérêts. C'est bien dommage pour le constructeur, lui qui est assez populaire en Corée du Sud. Son image sera à n'en point douter un peu écornée...