Cette supercar a été dessinée par un ancien de Mazda.

Il y a dans le monde des supercars les modèles incontournables, issus de constructeurs renommés tels que Lamborghini, Ferrari, Bugatti ou McLaren. Et puis il y a des modèles moins connus mais qui méritent tout de même votre attention, à l'image de la Salaff C2 qui nous intéresse ici.

Comme la Divo, l'Aventador SVJ ou encore la 488 Pista Spider, la Salaff C2 vient d'être présentée à Pebble Beach, durant la semaine de Monterey. Sa carrosserie faite en partie de carbone est l'œuvre de Carlos Salaff, fondateur de sa propre marque en 2013 et jadis designer chez Mazda (il a par exemple travaillé sur la Mazda 3 ou sur  les concepts Nagare et Furai). Dans l'ensemble, les lignes ne sont pas franchement d'une grande finesse. D'après Salaff, elles rendent hommage à la Ferrari 330 P4, la Porsche 917 et la Peugeot 905. Malgré cela, elles ne versent pas vraiment dans le néo-rétro.

Salaff C2
Salaff C2
 

Les prises d'air béantes, l'aileron dans le prolongement de la partie arrière et plus généralement les angles vifs de l'auto annoncent en tout cas la couleur : la Salaff est là pour offrir le grand frisson à son conducteur. Elle repose sur une base sûre, celle de la Lamborghini Gallardo dont elle reprend vraisemblablement le V10 5,0 litres atmosphérique, peut-être retravaillé pour l'occasion. Malheureusement, puissance et performances n'ont pas été communiquées. Salaff précise simplement que la C2 est une propulsion, qu'elle est pourvue d'une boîte manuelle et qu'elle dispose de réglages de suspensions spécifiques.

La C2 prend place dans une famille composée de la C1 et de la C3, deux autres supercars existant a priori sous forme de simple projet. Sa production doit débuter dans le courant de l'année prochaine. Le prix de la conversion n'est pas connu à ce stade.

Lire aussi

 

Galerie: Salaff C2