Moyennant abonnement évidemment.

Depuis le 31 juillet dernier, les bornes Autolib' étaient désespérément vides. On a pu voir parfois des propriétaires de voitures électriques continuer à se garer sur ces quelques 3200 places dans Paris et sa banlieue, au départ destinées aux fameuses Bolloré Bluecar du service. Vendues depuis. Mais impossible de continuer à se charger sur les bornes. Mais comme annoncé, voici que certaines d'entre elles reprennent du service.

Ce sont pas moins de 1000 bornes qui ont été remises en service ce lundi 3 décembre 2018. Un tiers du parc originel. Comment savoir lesquelles fonctionnent ou pas ? Tout simplement en se fiant à la lumière verte sur le haut de la borne, indiquant qu'elle est en service. Des bornes qui sont réparties dans toute la capitale, comme l'explique François Wouts, en charge du service patrimoine de voirie de la Ville de Paris, interrogé par nos confrères du Parisien : "Nous avons réalimenté les secteurs les plus demandés, tout en assurant un maillage suffisant du territoire".

Pour les possesseurs de voiture électrique, pour pouvoir se recharger de manière illimitée sur ces bornes, il faudra s'acquitter d'un abonnement annuel de 120 €, soit 10 € par mois. L'abonnement est à souscrire via le site Paris.fr et non plus Autolib.fr dès le 11 décembre. En attendant que les cartes d'abonnement soient envoyées, le système est gratuit durant le mois de décembre.

Pour rentrer dans le côté un peu plus technique et opérationnel, sachez que les bornes réactivées ont un débit de charge de 3 kW. « En gros, il faut une petite nuit pour recharger un véhicule », explique François Wouts. En revanche, contrairement à avant, il ne faut plus compter sur les prises de Type 1 qui se cachaient dans les bornes. C'est désormais avec leur propre câble que les usagers se brancheront, et sur une prise de Type 3. Ce qui exclue un certain nombre de véhicules électriques !