Malgré des risques d'accident multipliés par 8,5...

Une enquête menée par Maaf Prévention a révélé des chiffres plutôt alarmants quant au comportement des 18-25 ans au volant, puisqu'un tiers d'entre eux environ a déjà pris le volant sous l'emprise d'alcool ou de drogue. L'enquête a été menée auprès de 2578 conducteurs et n'a pas de quoi rassurer quant au comportement de cette tranche d'âge, même si d'autres chiffres sont moins inquiétants.

En effet, on apprend notamment qu'environ la moitié des jeunes conducteurs appliquent le principe inculqué il y a maintenant plusieurs années par Sam, la campagne qui consistait à désigner un conducteur avant le début de soirée, qui est chargé de ne pas boire et de ramener la voiture et ses amis à bon port en fin de soirée. De même, 1 jeune sur 4 ne boit pas, 31% des 18-25 ans boivent un verre, et autant se limitent à deux verres.

Malheureusement, un ou deux verres sont déjà trop pour les apprentis conducteurs, puisque le taux d'alcool autorisé pour ceux-ci est de 0.2 g/l, là où la limite passe à 0.5 g/l pour les autres conducteurs. Les risques encourus pour le non-respect de ces taux sont un retrait de six points sur le permis, 135 euros d'amende, l'immobilisation du véhicule, et une suspension de permis décidée par le juge qui peut s'étendre jusqu'à trois ans.

Maaf Prévention, qui avait initié au début des années 2000 l'opération Vigicarotte, qui fait en sorte que les conducteurs quittant les boîtes de nuit soient sobres, rappelle qu'une personne ayant bu aura un risque d'accident multiplié par 8,5. "Il y a toujours des jeunes récalcitrants qui estiment que leur voiture, c’est leur liberté, que l’on n’a pas à leur dire quel comportement ils doivent adopter au volant et qui sont persuadés que, même sous l’emprise de l’alcool, ils restent en pleine possession de leurs moyens", a pour sa part indiqué Adrien de Sade, chargé de logistique du dispositif Vigicarotte, qui a aidé 325'000 conducteurs à rentrer chez eux sains et saufs en 17 ans.

 

Les voitures autonomes, ici le concept Peugeot e-Legend, future solution à ces problèmes ?