Un vestige de l'époque des monstres de la route…

Lancé en 1982 par la Fédération Internationale pour remplacer les Groupe 4 et Groupe 5, le Groupe B est rapidement devenu le summum de la compétition rallye, avec des voitures aux performances ahurissantes, et des armadas officielles qui se sont affrontées sur tous les continents. La condition pour une homologation Groupe B était que le modèle soit produit en 200 exemplaires, une condition qui permettait alors à chaque constructeur d'engager une vingtaine de voitures modifiées pour la compétition (des versions nommées "Evolution").

On se souvient de modèles mythiques comme l'Audi Quattro, la Peugeot 205 Turbo 16 ou encore la Lancia Delta S4, au volant de laquelle le Finlandais Henri Toivonen et son équipier Sergio Cresto trouvèrent la mort lors d'une sortie de route à haute vitesse lors du Tour de Corse 1986. C'est cet accident, l'un des nombreux épisodes dramatiques impliquant ces voitures aux puissances démoniaques (parfois jusqu'à 600 chevaux !) qui sonna le glas de cette catégorie, qui fut bannie à l'issue de cette même année 1986.

Ford RS200 Evolution

Certaines voitures de l'ancien Groupe B trouvèrent alors refuge en Championnat d'Europe de rallycross, où elles furent encore admises – le cadre davantage sécurisé des circuits de rallycross tolérant mieux ces véritables monstres – avant que celles-ci ne disparaissent définitivement de toute compétition au début des années 90.

Les voitures de Groupe B ont ainsi rejoint divers musées ou collections privées, comme cette redoutable Ford RS200 Evolution, vestige de cette époque.

Conçue par Ford pour contrer les références de l'époque comme l'Audi Quattro ou la Peugeot 205 T16, cette RS200 Evolution était dotée d'un moteur central développant 450 chevaux, une puissance transmise aux quatre roues.

 

 

Avec la tragédie ayant coûté la vie à Toivonen, l'accident du Portugais Joaquim Santos au volant d'une Ford RS200 Evolution lors du Rallye du Portugal 1986 – la voiture ayant tiré tout droit dans la foule causant la mort de deux spectateurs et un trentaine de blessés -, a lui aussi contribué à l'arrêt du Groupe B en rallye.

Avant cette décision de la Fédération Internationale, le constructeur américain préparait même une version encore plus performante de cette voiture, avec un moteur 2.1 litres turbo dont la puissance allait être portée à 550 chevaux. Mais, exclue des rallyes en 1987, les douze voitures déjà produites allaient se rabattre sur les compétitions de rallycross, Ford décrochant même le titre européen de la discipline en 1991.

Ford RS200 Evolution
Ford RS200 Evolution

Acheté d'origine par Robert Southerland, le fondateur du Colorado Grand Rally, le modèle qui sera présenté à la vente RM Sotheby's en janvier prochain en Arizona a par la suite intégré la Las Vegas Collection avant d'être vendu aux enchères par Bonhams pour 550'000 dollars. Il repassera donc sous le marteau, cette fois sous l'égide de RM Sotheby en Arizona.

Galerie: Ford RS200 Evolution Group B 1986