Malgré un mauvais mois de décembre.

Le marché de l'automobile se porte bien sur l'ensemble de l'année 2018, malgré un nouveau revers en décembre. C'est en effet à l'occasion de la publication des chiffres du Comité des Constructeurs Français Automobiles (CCFA) que l'on a pu constater que le nombre d'immatriculation a été en augmentation sur l'ensemble de l'année, avec 3 % de mieux qu'en 2017.

Au total, 2'173'481 voitures particulières ont été immatriculées sur l'année, ce qui fait précisément une hausse de 2,6 % en corrigeant à nombre de jours ouvrés comparable. En décembre en revanche, la chute a été impressionnante avec 165'390 immatriculations (- 14,5 %). Si le marché du neuf a progressé, celui de l'occasion a régressé lors des 12 derniers mois par rapport à l'ensemble de l'année 2017 (- 0,8 %).

Du côté des constructeurs, le record de progression est à mettre à l'actif de Seat (+ 26,3 %), devant Jeep (+ 21,1 %) et Hyundai (+ 20,2 %). Le groupe Hyundai est d'ailleurs à la fête puisque Kia enregistre + 13,6 % de mieux sur l'année. Parmi les moins bien lotis, on retrouve un autre pan des marques du groupe Volkswagen avec Audi (- 21,5 %) et Porsche (- 16,3 %). Le groupe se maintient à - 1,1 % sur l'année au cumul de ses marques. Chez les Allemands, BMW chute de 6,2 % (- 3,2 % pour le groupe), tandis que Mercedes a perdu 3,2 % d'immatriculations (- 3,8 % pour le groupe Daimler).

Nissan a enregistré des résultats négatifs avec - 16,6 % pour la marque et une chute de 52,4 % des immatriculations en 2018 pour Infiniti. A noter que la plus grosse chute relative est à mettre au crédit de Lancia (- 97,1 %) mais le chiffre est difficile à prendre en compte puisque la marque a vendu un véhicule sur l'année dans l'Hexagone, contre 34 en 2017. La baisse de 99,8 % affichée par General Motors est également à prendre avec des pincettes puisque les ventes d'Opel sont passées dans l'escarcelle de PSA avec le changement de propriétaire de la marque allemande.

Enfin du côté des tricolores, le bilan est positif, spécialement pour PSA qui affiche 13,4 % de progression, dont 6,2 % de mieux pour Peugeot et Citroën, tandis que DS a vu ses immatriculations augmenter de 12,6 % dans l'année. Chez Renault, la marque au losange perd 2,5 % mais le groupe gagne 2,5 % grâce aux excellents résultats de Dacia (+ 19,1 %), tandis que 1156 Alpine ont été vendues.

 

Seat sourit, et ça pourrait continuer grâce au Cupra Ateca

'