Elle est 11e dans ce classement en Europe !

S'il est vrai que la loi 80 km/h semble très punitive pour de nombreux automobilistes, qui ne la jugent pas utile dans le cadre de la sécurité routière et de la baisse du nombre de tués sur les routes, il apparaît que la France est loin d'être le pays à avoir la plus grosse densité de radars au kilomètre carré au sein de ses frontières.

Dans toute l'Europe, on trouve 42'844 de ces boîtes, soit 57 % des radars automatiques du monde entier, ce qui en fait le continent où les automobilistes sont le plus surveillés en termes de vitesse. Néanmoins, les disparités de taille des États amènent aussi à de grandes différences dans le nombre de radars installés au sein de chacun d'entre eux, et l'on trouve par exemple 10'175 radars en Italie. Il faut toutefois noter que de l'autre côté des Alpes, 79 % des radars se chargent de la vitesse, les autres étant surtout installés pour les feux tricolores.

En France, on compte environ trois quarts de radars destinés à la vitesse, sur un total de 3439 installés en France métropolitaine. Ce chiffre est évidemment théorique, puisque 60 % d'entre eux ont été vandalisés suite à la baisse de la limite et au mouvement des Gilets Jaunes. Pour établir un classement juste des risques d'être flashé en Europe, l'institut Statista a établi un classement du nombre de radars par kilomètre carré.

Ainsi, c'est la Belgique qui s'avère être la plus punitive avec 2076 radars, soit 67,6 au km². On trouve ensuite le petit État de Malte qui, avec 21 radars, en possède tout de même 66,5 au km² ! Le podium est complété par l'Italie, qui du haut de ses 10'175 radars, n'en compte toutefois "que" 33,8 au km². La Grande-Bretagne est quatrième de ce podium avec 31,3 radars au km² (6547 au total). Suivent les Pays-Bas, la Suisse, l'Autriche, l'Allemagne, Chypre, le Luxembourg (qui en a installé 24 sur son minuscule territoire). Enfin, la France se classe au 11e rang avec 6,3 radars par km², soit dix fois moins qu'en Belgique !