19 exemplaires seront produits.

Comme Hispano Suiza Automobilmanufaktur, la société Hispano Suiza Cars compte bien faire revivre ce grand nom de l'automobile espagnole. Et comme sa rivale, elle a choisi le salon de Genève pour dévoiler sa nouveauté, la Carmen. 

Avec cette supercar entièrement électrique, les personnes derrière ce projet ont voulu rendre hommage aux Hispano Suiza du siècle dernier, et plus particulièrement à la H6C Dubonnet Xenia, un véhicule unique de 1938. La carrosserie adopte des formes étonnantes (particulièrement à l'arrière) mais aussi très aérodynamiques, puisque le coefficient de traînée serait inférieur à celui d'une Porsche 918 Spyder, d'une Koenigsegg Agera R ou d'une Ferrari F12. L'habitacle conçu pour deux dispose d'éléments en carbone, de décors en bois véritable ainsi que de garnitures en cuir et en Alcantara. On note également la présence d'une instrumentation numérique et d'un écran tactile de 10,1 pouces.

Hispano Suiza Carmen
Hispano Suiza Carmen
Hispano Suiza Carmen: Genève 2019

Grâce à sa structure et à ses nombreux autres éléments en carbone, la Carmen limite son poids à 1690 kilos. Ses deux moteurs électriques envoient une puissance combinée de 1019 ch aux roues arrière. Le 0 à 100 km/h est réalisé en moins de trois secondes et la vitesse maximale est limitée à 250 km/h. La batterie de 80 kWh permet de parcourir environ 400 km entre deux charges (cycle NEDC). D'après le constructeur, sa capacité pourra être améliorée au fil du temps et des progrès effectués.

Hispano Suiza ne produira que 19 exemplaires de la Carmen, entre fin 2019 et 2021. Chacun d'entre eux coûtera au minimum 1,5 million d'euros (sans les taxes). Les livraisons doivent débuter en juin 2020.

Galerie: Hispano Suiza Carmen