La vie n'est pas toujours rose pour la Porsche 918 Spyder.

Le constructeur de voitures de sport interpelle une nouvelle fois tous les propriétaires d'une Porsche 918 Spyder aux États-unis. Au total, la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) indique que 305 modèles produits en 2015 sont concernés par ce rappel et doivent obligatoirement passer par la case atelier. Cette opération est à la charge du constructeur, et nécessite l'immobilisation de la voiture durant huit petites heures.

Vous aimerez aussi:

Porsche indique que les bras de suspension sont mal protégés, et qu'ils pourraient se fissurer et se briser avec le temps à cause de la corrosion. Ces éléments sont défectueux, et doivent donc être remplacés afin de garantir la fiabilité de la supercar.

Arrow Blue Porsche 918 Spyder

Malheureusement pour la Porsche 918 Spyder, ce n'est pas son premier rappel ! Depuis sa commercialisation, ce bolide a fait l'objet de plusieurs vagues de rappels. En 2014, Porsche a rappelé sa 918 Spyder à cause d'un problème sensiblement similaire à celui d'aujourd'hui (bras de suspension arrière), en 2015 pour des soucis de faisceaux de câbles et en 2016 et en 2017 pour des problèmes liés à la ceinture de sécurité et au bras de suspension inférieur du train avant.

Pour rappel, la Porsche 918 Spyder est une supercar hybride de 887 ch. Elle a été commercialisée entre 2013 et 2015, Porsche n'a produit que 918 exemplaires de ce bolide. En septembre 2013, la Porsche 918 Spyder parvint à inscrire un record sur la Boucle Nord du Nürburgring. En effet, l'hybride a effectué un tour de ce circuit en seulement 6 minutes et 57 secondes.

Plus d'infos sur Porsche:

 

Galerie: Une Porsche 918 Spyder Arrow Blue à vendre aux enchères