Le constructeur quittera le Vieux Continent en début d'année prochaine.

Infiniti et l'Europe, c'est terminé ! La marque premium de Nissan vient en effet d'annoncer qu'elle se retirait du Vieux Continent, région dans laquelle elle n'a jamais su trouver sa place depuis ses débuts en 2008.

La firme japonaise veut maintenant se concentrer sur des marchés qu'elle considère plus porteurs, à savoir essentiellement l’Amérique du Nord et la Chine. Elle compte également poursuivre ses activités en Europe de l’Est, au Moyen-Orient, en Asie et en Océanie.

En Europe occidentale en revanche, l'aventure se terminera officiellement début 2020. La production de la Q30 et de la QX30, qui se fait dans l'usine de Sunderland au Royaume-Uni, cessera mi-2019. "La direction de l’usine discutera des conséquences pour l’usine avec les employés et leurs représentants", assure la marque, qui d'une façon générale s'engage à "trouver des opportunités alternatives pour tous les employés touchés", ainsi qu'à "identifier des opportunités de transition et de soutien à la formation le cas échéant". Infiniti va du reste maintenir ses services après-vente "jusqu’à ce qu’un plan de transition sur mesure soit mis en place". Les opérations d'entretien et les réparations sous garantie des véhicules seront donc assurées d'une façon ou d'une autre.

La décision de quitter l'Europe occidentale fait partie d'un plan de restructuration dans lequel figurent d'autres objectifs, comme la fin du diesel et l'électrification de la gamme, le développement de l'offre de SUV aux États-Unis, le lancement de cinq nouveaux véhicules en Chine dans les cinq prochaines années ou encore l'approfondissement des synergies avec la maison mère Nissan.

Galerie: Infiniti Q30 Essai