Le pilote Rhys Millen aura une mission : faire de la Continental GT la voiture de production la plus rapide dans cette épreuve.

Alors que la plupart des constructeurs cherchent à réaliser des performances sur le Nürburgring, Bentley, lui, préfère s'illustrer à Pikes Peak, dans la célèbre course de cote longue de 19,93 km et comportant 156 virages. Plus exotique et, disons-le aussi, sans doute un peu plus facile, dans la mesure où la concurrence y est moins rude.

Son premier coup d'éclat dans cette épreuve, la marque britannique l'a réalisé avec le Bentayga W12, devenu le SUV le plus rapide à Pikes Peak avec un temps de 10 minutes 49 secondes et 9 dixièmes (soit une vitesse moyenne de 107 km/h). Elle en vise désormais un deuxième, avec cette fois la Continental GT, toujours en version W12. L'objectif est ici plus ambitieux, puisque Bentley compte réaliser le meilleur chrono pour un véhicule de production, sans distinction de catégorie. Là encore, la firme britannique a choisi de confier le volant de la voiture à Rhys Millen, pilote néo-zélandais qu'elle avait déjà sollicité pour le record avec le Bentayga.

Avec sa mécanique délivrant 634 ch et 900 Nm de couple, la Continental GT est capable de réaliser le 0 à 100 km/h en moins de quatre secondes et de filer à plus de 330 km/h. L'exemplaire que pilotera Rhys Millen est actuellement en phase de préparation, dans les locaux de Bentley Motorsport à Crewe.

La tentative de record aura lieu le 30 juin 2019. D'ici là, Bentley promet de communiquer de nouvelles informations.

'