Un nom issu de la mythologie nordique, comme pour la Valkyrie.

Aston Martin vient de dévoiler l'appellation définitive de celle que l'on désignait jusqu'à présent par le nom de code AM-RB 003. Ce sera donc Valhalla, un nom commençant par un V comme celui de bien d'autres Aston auparavant (Vantage, Virage, Vulcan, Vanquish, Valkyrie, etc). Tiré de la mythologie nordique, il désigne le lieux où reposaient l'âme des soldats morts au combat.

L'ex-AM-RB 003 a été présentée dans le cadre du salon de Genève 2019. Elle fait partie de la famille des Aston Martin à moteur central, dans laquelle figurent déjà la Valkyrie et la Valkyrie AMR Pro. Moins radicale que ces dernières, plus spacieuse et plus polyvalente aussi, elle demeurera une automobile exceptionnelle, exclusive et capable de performances de haut vol. Pour Miles Nurnberger, le directeur de conception d'Aston Martin, il s'agira surtout "d'une distillation de l'Aston Martin Valkyrie, et non d'une dilution". "Le design n'est pas aussi extrême dans certains domaines, mais il va tout aussi loin dans d'autres, et pousse même certaines idées et certains concepts un peu plus loin", avait ajouté le responsable lors de la présentation du véhicule.

Galerie: Aston Martin AM-RB 003 au salon de Genève 2019

Comme la Valkyrie, la Valhalla a été développée en collaboration avec la Red Bull Advanced Technologies. Elle sera propulsée par un V6 turbo hybride conçu en interne. On ne sait rien de ce moteur pour le moment, si ce n'est qu'il inaugurera un système de lubrification qui permettra de vidanger l'huile en moins de 90 secondes.

Aston Martin compte produire 500 exemplaires de sa Valhalla. Ce n'est pas énorme, mais c'est toujours plus que les 150 Valkyrie de route programmées par la marque de Gaydon. La date de lancement exacte comme le prix restent à connaître.

'