Une supercar hybride pour la marque !

L'Aston Martin Valkyrie fut la première voiture développée de concert avec Red Bull Racing et les équipes d'Adrian Newey, le célèbre designer de Formule 1. Au Salon de Genève, le constructeur britannique présente sa deuxième supercar développée conjointement avec l'équipe de F1, qui n'a pour l'instant pas de nom. Comme la Valkyrie avait pour nom de code AM-RB 001, celle-ci est nommée AM-RB 003, pour Aston Martin et Red Bull.

Les fans de la Valkyrie ne seront pas trop perturbés, puisque le design en reprend les grandes lignes. Mais contrairement aux lignes radicales et torturées du monstre aérodynamique qu'est sa grande sœur, la 003 adopte un profil de supercar classique, si l'on met de côté ces deux énormes couloirs d'air sur les côtés de la voiture. L'avant est plus bas que celui de la Valkyrie mais en reprend les lignes globales tandis que de profil, l'avant extrêmement plongeant de la supercar est souligné par des passages de roues galbés.

Aston Martin Project 003
Aston Martin Project 003
Aston Martin Project 003

L'arrière arbore un aileron intégré à la carrosserie et une signature lumineuse composée de deux rangées de diodes de chaque côté, tandis que le troisième feu stop est une ligne verticale placée à l'arrière du cockpit. On note également les deux sorties d'échappement placées juste derrière le conducteur et le passager, tandis que l'arrière de la voiture n'a qu'un rôle de diffuseur, là aussi rappelant les lignes de la Valkyrie. L'aileron est la grande curiosité de ce modèle puisque la technologie FlexFoil, approuvée par la Nasa, lui permet de faire varier l'appui aérodynamique généré sans modifier son angle d'attaque.

L'habitacle impressionne avec un volant qui semble démesuré, sur lequel on peut lire des informations grâce à une bande numérique, y compris les informations vitales du conducteur. Il est surplombé par un écran d'informations avec notamment la vitesse et un compte-tours, tandis qu'à côté, on retrouve un écran central de la taille d'un gros smartphone, qui sert d'ordinateur de bord. La console centrale, fine et flottante, vient se prolonger jusqu'au milieu des sièges et comme les garnitures de portières, est marquée par l'utilisation de carbone.

Sous le capot enfin on ne retrouve pas le phénoménal V12 atmosphérique de la Valkyrie, qui développe 1176 chevaux et 900 Nm de couple, mais un V6 turbo hybride... la technologie utilisée par Red Bull en F1 ! Aucun chiffre n'est encore donné, et c'est bien Aston Martin qui développe le bloc propulseur, mais il est très probable que les consultants de Red Bull sur ce projet aient donné quelques tuyaux aux concepteurs de la marque britannique, et l'on peut s'attendre à des performances tout aussi phénoménales pour cette "petite" supercar.

Galerie: Aston Martin Project 003

Galerie: Aston Martin AM-RB 003 au salon de Genève 2019