Suivre son GPS ne veut pas dire qu'il faut lui faire confiance à 100 % !

Il suffit de regarder les voitures autour de vous dans la circulation pour se rendre compte du nombre d'automobilistes qui utilisent les GPS sur le smartphones. Qu'il s'agisse de Waze, de Google Maps, ou d'autres encore, ils sont non seulement en mesure de nous amener à bon port, mais également le plus rapidement possible en nous évitant au maximum les itinéraires encombrés. Mais parfois, tout ne se passe comme prévu. Et il faut savoir ne pas toujours faire confiance à son GPS. Cette mésaventure devrait suffire à vous convaincre...

Direction Aurora, dans la banlieue de Denver, Colorado. Comme chaque jour, des milliers d'automobilistes programment leur itinéraire en voiture sur leur application Google Maps. Et pour une centaine d'entre eux, ils étaient loin de penser que ça leur ferait davantage perdre de temps que d'en gagner. Et c'est peu de le dire.

Un accident sur le Boulevard Peña à côté de l'aéroport international de Denver et Google Maps propose un itinéraire alternatif pour éviter de se retrouver bouché. Comme l'a raconté l'une des automobilistes, non content de contourner l'obstacle, il permettait même d'arriver plus tôt à aéroport. "C'était 43 minutes à l'origine, et le détour affichait 23 minutes à la place. Alors j'ai pris la sortie et j'ai commencé à m'engager là où c'était indiqué", explique Connie Monsees à CNN. "Il y avait d'autres voitures à s'engager, alors je me suis dit que c'était OK. Mais ce n'était pas OK".

En effet, la route en question était une route en terre, passant à travers les champs. Et au bout d'un certain moment, la terre se transformait en boue, enlisant complètement les voitures s'engageant. Pire, il s'agissait d'un chemin à sens unique, où il était impossible de faire demi-tour. 

Un cauchemar où quelques 4x4 ont réussi à s'en sortir à travers champs, et, pour certains, ont du jouer les taxis pour aider les personnes bloquées qui avait des avions à prendre.

Si les conducteurs en veulent évidemment à Google Maps de les avoir amenés dans ce pétrin, l'entreprise américaine se défend évidemment de toute erreur, expliquant notamment que ce chemin en question n'avait jamais été marqué comme étant privé : "Nous prenons en compte de nombreux facteurs lors de la détermination des itinéraires de conduite, y compris la taille de la route et le caractère direct de l'itinéraire. Bien que nous nous efforcions toujours de fournir les meilleures orientations, des problèmes peuvent survenir en raison de circonstances imprévues telles que les conditions météorologiques. Nous encourageons tous les conducteurs à respecter les lois locales, à rester attentifs et à faire preuve de jugement au volant."