Ce sont 6 % des emplois du continent !

Les données fournies récemment révèlent que l'industrie automobile fait vivre 13,8 millions de personnes en Europe, comme l'a révélé l'ACEA (Association des constructeurs d'automobiles européens). Ces données datent de 2017 mais représentent toujours la réalité du secteur automobile face à l'industrie globale en 2019. Un secteur qui génère une quantité phénoménale d'emplois, puisque cela représente 6,1 % des postes occupés sur le Vieux Continent.

Ces 13,79 millions de salariés représentent une hausse de plus de 10 % par rapport à 2013. Dans le milieu de la production industrielle, 3,49 millions sont spécialisés dans l'automobile, soit plus de 11 % du total. Ces personnes ont été responsables de la production de 19,2 millions de véhicules fabriqués l'an dernier, dont 16,5 millions de voitures particulières, le tout dans 229 usines de production et d'assemblage situées dans l'Union européenne.

Le pays dans lequel l'automobile génère le plus d'emplois est l'Allemagne, avec 870'000 postes, devant la France, nettement en retrait avec 223,000 emplois. On retrouve ensuite la Pologne (203'000), le Royaume-Uni (186'000) et la Roumanie (185'000). Dans l'UE, ce sont 19 États qui construisent des voitures, des camions, des bus et des moteurs. L'automobile est une véritable pierre angulaire de l'Europe, et cela se confirme avec un autre chiffre : 308 millions de voitures se trouvent sur les routes européennes actuellement, soit 46 millions de plus qu'en 2005.

Heureusement, ces chiffres en constante augmentation ne se répercutent pas sur le bien-être des citoyens européens, puisque malgré cette conséquente progression, les émissions polluantes consécutives à la production de voitures ont été réduites de 35 % depuis 2005, tandis que la quantité d'eau utilisée par voiture produite a également diminué de 44,1 %. Et grâce aux 57,4 milliards d'euros investis chaque année dans la recherche et le développement, les décès sur les routes ont diminué de 45 % depuis 2005. Enfin, un dernier chiffre qui rappelle l'immensité du secteur : dans l'Europe des 15, les taxes automobiles génèrent 428 milliards d'euros par an.

'