Essence, diesel ou hybride rechargeable : tout le monde y trouvera son compte.

Après la Clio V et la Zoé II, Renault dévoile une troisième nouveauté capitale en 2019 : le Captur de deuxième génération. Un SUV urbain qui, à l'image de son prédécesseur, devra jouer des coudes avec le Peugeot 2008, lui aussi fraîchement renouvelé.

Galerie: Nouveau Renault Captur (2020)

Côté style, cette nouvelle génération de Captur s'inscrit dans la continuité de celle qui l'a devancée. Malgré tout, les différences sont plus notables que celles observées sur les dernières Clio et Zoé. Le Captur II grandit de 11 cm pour atteindre une longueur de 4,23 mètres (+2 cm pour l'empattement). Il gagne en prestance sous tous les angles. À l'avant, les phares à LED et leur signature en C chère à Renault surplombent des déflecteurs ayant une double fonction : dynamiser le style du véhicule et améliorer l'écoulement de l'air. Le capot plus nervuré apporte une touche de virilité supplémentaire. Le profil demeure le même dans ses grandes lignes, mais les hanches sont plus rebondies. Le décor chromé soulignant les vitres se prolonge jusqu'au montant de custode, marquant ainsi une séparation plus nette entre le pavillon et le reste. La partie arrière est dessinée avec plus de tranchant et de conviction. Elle adopte des feux en forme de boomerang qui élargissent visuellement le véhicule.

Renault Captur (2020)
Renault Captur (2020)

À l'intérieur, les progrès sont énormes : la présentation est bien plus flatteuse et la qualité progresse. L'écran multimédia, qui fonctionne avec le système Renault Easy Link, prend la forme d'une tablette de 7 ou 9,3 pouces selon la finition. Il est "posé" au-dessus de touches piano et orienté vers le conducteur. Les compteurs à aiguilles sont remplacés par un affichage numérique de 7 ou 10,2 pouces. Notez également la jolie console flottante dont disposeront les modèles équipés de la boîte de vitesses EDC dite "shift by wire" (sans câble mécanique).

Renault Captur (2020)
Renault Captur (2020)

Pour ce qui est des aspects pratiques, le volume de coffre atteint désormais 536 litres, soit un gain de 81 litres par rapport au premier Captur. Il varie en fonction de la position de la banquette arrière, qui coulisse sur 16 cm. Les passagers arrière ont plus d'espace pour leurs genoux (+57 mm). L'habitacle est en outre doté de nombreux rangements (jusqu'à 27 litres).

L'équipement intègre de série ou en option de nouvelles aides à la conduite : régulateur de vitesse adaptatif, alerte de franchissement de ligne et assistant de maintien dans la voie, caméra 360°, système signalant l'arrivée d'un véhicule derrière lors d'une manœuvre en marche arrière, etc. Il existe aussi un Assistant Autoroute et Trafic qui, en combinant le régulateur de vitesse adaptatif et l’assistance de centrage dans la voie, gère la vitesse, les distances de sécurité et le positionnement sur la voie. Le conducteur doit toutefois garder les mains sur le volant et les yeux sur la route.

Comme la Clio, le Captur II est basé sur la nouvelle plateforme modulaire CMF-B. Il pourra compter sur une large palette de motorisations. En essence, le choix se fera entre le 1,0 litre TCe de 100 ch et le 1,3 litre TCe en configurations 130 et 155 ch. En diesel, Renault proposera le 1,5 litre dCi en déclinaisons 95 ch et 115 ch. À compter de 2020, l'offre s'enrichira d'une variante hybride rechargeable essence – le moteur thermique sera un 1,6 litre. Grâce à sa batterie de 9,8 kWh, elle pourra parcourir environ 45 km et rouler jusqu’à 135 km/h en mode tout électrique. En fonction des mécaniques et des possibilités qui y sont associées, la boîte peut être manuelle à cinq ou six rapports, ou automatique à sept rapports.

De nombreuses combinaisons de teintes extérieures et plusieurs ambiances intérieures seront proposées dès le lancement du véhicule. Comme sur d'autres Renault, une version Initiale Paris viendra coiffer la gamme.

Nos photos du nouveau Renault Captur

Galerie: Renault Captur (2020) - Photos studio

'

Galerie: Nouveau Renault Captur (2020)