Un SUV compact... plus vraiment compact.

Après une première génération couronnée de succès, Peugeot lance tout naturellement une seconde version qui vient rompre totalement avec les codes de la génération sortante. Plus affirmée stylistiquement parlant, le nouveau Peugeot 2008 assume son statut de SUV. Les équipes de Gilles Vidal prolongent ainsi l'amorce du nouveau style de la firme au Lion avec une face avant beaucoup plus marquée, une calandre à l'horizontale, des optiques directement empruntées à la petite sœur 208 et la fameuse signature à LED en forme de croc. En termes de dimensions, le nouveau 2008 est plus long de 14 centimètres par rapport à l'ancien et culmine maintenant à 4,30 mètres. Son empattement progresse aussi avec 2,60 mètres annoncés, de quoi gagner de la place pour les passagers à l'arrière puisque deux adultes de 1,80 mètre s'y sentiront à l'aise. Concernant le coffre, on aurait pu imaginer que les 14 centimètres de plus permettent de dégager un peu plus d'espace. C'est effectivement le cas avec 434 litres annoncés, mais le nouveau 2008 gagne seulement 10 litres par rapport à la version précédente. Dans les faits, la chute du pavillon fait évidemment perdre un peu de volume de coffre, le design restant visiblement une priorité pour Peugeot. Un détail nous dérange néanmoins, c'est le bouclier proéminent à l'arrière qui vient protéger la malle du coffre. Cette partie n'est pas très esthétique mais aura au moins le mérite de rassurer les assureurs puisqu'en cas de – petits – chocs, la malle arrière ne sera pas directement impactée.

2019 Peugeot 2008
2019 Peugeot 2008

À l'intérieur, si vous êtes déjà monté à bord de la nouvelle Peugeot 208, vous ne serez pas dépaysé par celui du 2008. On note une véritable montée en gamme de la part de la firme tricolore avec des matériaux plus soignés et des finitions plus que correctes. Notons également l'audace des designers avec un ensemble très original avec, par exemple, l'incorporation de touches façon piano. Ces dernières servent à commander l'écran tactile de 10 pouces (selon les versions). Un deuxième écran se trouve sous les yeux du conducteur et permet de retransmettre toutes les informations liées à la conduite. De prime abord, ce système paraît plutôt au point, à voir lors d'un usage routier. La gamme s'articule autour de quatre niveaux de finition : Active, Allure, GT Line et GT. Toutes ces versions sont disponibles avec un moteur essence ou diesel et bien évidemment en version électrique.

Peugeot 2008 2019
Peugeot 2008 2019
Peugeot 2008 2019

Justement, en termes de motorisations, Peugeot propose une version électrique e-2008 dont les spécificités sont à retrouver ici-même. Concernant les moteurs thermiques, nous retrouvons le trois cylindres 1,2 litre PureTech décliné sous trois niveaux de puissance : 100, 130 et 155 chevaux. Ce dernier est uniquement disponible avec la finition GT. Du côté des diesel, l'offre est plus restreinte avec un quatre cylindres 1,5 litre BlueHDI décliné en 100 et 130 chevaux. Voiture moderne oblige, on retrouve plusieurs systèmes d'aide à la conduite avec notamment le "Drive Assist" combinant le régulateur de vitesse adaptatif et l'aide au maintien dans la voie avec correction au volant. On peut en outre citer le "Lane Positionning" qui permet de positionner la voiture dans la voie, plus à droite par exemple pour permettre aux motocyclistes de passer en inter-files. Parmi les autres systèmes d'aide à la conduite, on peut par exemple citer le système de surveillance des angles morts, le freinage automatique d'urgence ou encore la commutation automatique des optiques.

Pour les tarifs, il faudra attendre encore un peu puisque Peugeot les annoncera plus tard dans l'année. Il faudra compter sur des prix plus élevés par rapport aux modèles sortant nous assurent les représentants de la marque. Montée en gamme oblige. Pour rappel, la Peugeot 2008 actuelle débute à partir de 19'450 euros. La voiture sera visible en concession d'ici la fin de l'année et les commandes débuteront dans la foulée.

Galerie: Peugeot 2008 (2019)