La grand messe de l'automobile allemande s'annonce bien terne...

Décidément, le modèle des grands salons automobiles internationaux ne fait plus recette. Et l'hécatombe continue, pour ne pas dire qu'elle se renforce, avec un salon de Francfort 2019 qui s'annonce plus que morose tant le nombre de constructeurs automobiles a renoncer à y exposer leurs autos est important. Et la liste continue de s'allonger ! 

On se souvient que ça a commencé au Mondial de Paris 2016, avec notamment Ford qui avait décliné l'invitation. Puis l'épidémie a pris sur tous les grand rendez-vous à travers le monde, notamment à Détroit en 2017 et 2018, ou encore Genève 2018. Quant au Mondial de Paris 2018, la liste était plus longue que jamais : Volkswagen, Fiat, Jeep, Alfa Romeo, Ford, Opel, Nissan, Volvo, Mazda, Mitsubishi... 

Tout ça pour dire que personne n'est épargné et que le salon de Francfort de septembre prochain, en alternance une année sur deux avec le rendez-vous parisien, voit son nombre de défections augmenter de jour en jour. À tel point qu'un expert, Ferdinand Dudenhöffer, directeur du Center automotive research (CAR), interrogé par l'AFP, parle de "salon national" plutôt que "d'exposition internationale" ! "L'industrie automobile allemande est décidément malmenée. Elle a subi le dieselgate puis le départ manqué dans l'électrique et maintenant elle risque de perdre sa figure de proue, le salon de Francfort" explique-t-il.

Si le Mondial de Paris est le salon automobile mondial qui a la plus forte affluence, celui de Francfort est connu pour être le plus grand en terme de superficie. À tel point que chaque grand constructeur allemand, BMW, Mercedes, Audi, a son propre hall. Mais cette édition 2019 pourrait bien se réduire à peau de chagrin, ces derniers ayant déjà concédé à diminuer leur surface d'exposition. Et la liste des grands groupes et/ou constructeurs qui ont annoncé ne pas faire le déplacement sur les bord du Main : 

  • Renault/Nissan/Mitsubishi
  • PSA, sauf Opel qui sera présent
  • Fiat Chrysler Automobiles (dont Jeep et Alfa Romeo)
  • General Motors
  • Toyota
  • Tesla 
  • Volvo
  • Suzuki
  • Mazda
  • Aston Martin
  • Ferrari
  • Bentley
  • Maserati
  • Rolls-Royce

À noter que cette liste déjà longue pourrait s'allonger. Les constructeurs coréens se poseraient en effet la question de venir au salon de Francfort si autant de constructeurs ne sont pas présents. Ils pourraient eux aussi décider de ne pas venir : "On va très certainement vers un retrait de ce salon. Il y a tellement de constructeurs absents que l'intérêt est vraiment moindre" a expliqué un porte-parole de Kia à l'AFP.

'