En modifiant le système d'échappement, la puissance pourrait grimper à 450 ch.

Litchfield Motors, connu pour ses travaux sur la Nissan GT-R de 631 chevaux, a un nouveau jouet - la Toyota Supra. Ce n'est pas une surprise puisque la voiture de sport japonaise semble taillée pour être customisée par les préparateurs.

Le tuner britannique a été en mesure "de mieux presser le citron" pour que la sportive développe plus de puissance. Après une simple reprogrammation de la cartographie du moteur, la Supra de Litchfield peut produire plus de 420 ch (425 ch) pour 597 Nm de couple, ce qui est loin des 340 ch et 500 Nm de couple de série

Galerie: Toyota Supra par Litchfield

Le travail de Litchfield n'est pas exagéré, vraiment. Le banc dyno "Maha" du tuner a révélé que de série, la Supra produit en réalité 381 ch pour 529 Nm de couple, ce qui signifie que la reprogrammation a ajouté environ 50 chevaux au moteur BMW de 3,0 litres. Mais une fois encore, ce n'est pas une surprise. Nous avons déjà vu des tests sur banc indiquant que la Supra avait plus de puissance que ce qui est annoncé par Toyota.

Litchfield ne s'arrête pas là. Outre le "remappage" de l'ECU, le tuner basé au Royaume-Uni travaille avec Milltek et Akrapovic pour améliorer le système d'échappement de la voiture, avec un objectif de 450 ch et plus. Si ce dernier nom vous semble familier, Akrapovic a déjà travaillé sur l'échappement de la Supra et le résultat était incroyable.

L'entreprise a également développé un refroidisseur d'huile pour le moteur, et a amélioré le châssis ainsi que la suspension avec l'aide de Bilstein et KW. Le remplacement des douilles de suspension est également en cours, et ce n'est qu'une question de temps avant que le tuner ne libère sa configuration finale de la Supra avec plus de chevaux sous le capot.

'