Des véhicules électriques et haut de gamme.

Automobili Pininfarina s'est fait connaître il y a quelques mois avec l'impressionnante Battista, une supercar électrique dont la production sera limitée à 150 exemplaires. Mais le jeune constructeur détenu par Mahindra a déjà d'autres projets en tête, que son patron Michael Perschke vient d'évoquer dans le cadre d'un entretien accordé à Automotive News.

Michael Perschke a révélé qu'Automobili Pininfarina envisageait de lancer une berline et un SUV. Les véhicules seraient a priori électriques et se situeraient sur le marché du haut de gamme, avec un prix oscillant entre 200'000 et 400'000 euros. Ils offriraient plus de 600 km d'autonomie grâce à une batterie dont la capacité serait de 100 à 125 kWh. Toujours selon les dires de Michael Perschke, ces modèles pourraient arriver dans moins de trois ans.

Pour mener à bien ses projets, Automobili Pininfarina a besoin d'une nouvelle plateforme. Idéalement, le constructeur voudrait trouver un partenaire pour alléger la charge financière et avancer plus rapidement. Ensuite, il aimerait fournir ladite plateforme à d'autres acteurs de l'automobile et ainsi récupérer de l'argent.

Michael Perschke a du reste précisé qu'Automobili Pininfarina n'était pas intéressé par la plateforme PPE que développent actuellement Porsche et Audi. Selon lui, elle ne pourrait pas servir de base à un SUV.

Le lieu de production des futures Automobili Pininfarina n'a pas encore été déterminé. Michael Perschke aimerait que les voitures soient fabriquées en Italie, mais il estime que d'autres pays ont aussi des arguments à faire valoir. "L'Allemagne, la France et le Royaume-Uni mènent une vraie politique de développement des véhicules électriques", a-t-il rappelé. "Le gouvernement italien est malheureusement en retard".

Source : Automotive News