Cette Golf avait marqué les esprits.

Modèle : Volkswagen Golf GTI W12-650 

 

Présentation : GTI-Treffen Wörthersee, mai 2007

 

Spécificités techniques : Moteur W12 6,0 litres bi-turbo, 650 chevaux, 750 Nm de couple, 0 à 100 km/h en 3,7 secondes, vitesse maximale de 325 km/h

 

L'histoire de ce concept

Les moteurs cinq et six cylindres étaient déjà connus dans la Golf. En revanche, une Golf avec un moteur douze cylindres ? Cela n'a jamais existé ! Enfin, jusqu'en mai 2007, date à laquelle le constructeur de Wolfsburg a présenté cette monstruosité. La Volkswagen Golf GTI W12-650 a été conçue comme un show-car. Jamais une Golf n'a été aussi forte, aussi large et aussi rapide. Le nom 'W12-650' donne le ton. Cette voiture est équipée d'un W12, c'est-à-dire, de deux moteurs V6 combinés l'un à l'autre pour produire 650 ch !

Il n'a pas été facile de loger ce moteur de 6,0 litres dans une Golf d'environ 4,20 mètres de long. C'est un moteur qui était placé derrière le conducteur et son passager. La GTI est ainsi devenue une voiture de sport à moteur central. Une boîte automatique à six rapports transmettait le couple maximal de 750 Nm à l'essieu arrière. Ce moteur catapultait la GTI à 100 km/h en 3,7 secondes et jusqu'à une vitesse maximale de 325 km/h. La carrosserie a également beaucoup changé par rapport à la GTI normale. La version W12 était plus large que la version standard. La hauteur a cependant diminué pour atteindre 1,42 mètre. 

VW Golf GTI W12 650 (2007)

Le designer en chef de VW, Klaus Bischoff, a déclaré à l'époque que l'arrière de la voiture est plus large de 80 millimètres de chaque côté. Il était important que cette voiture reste une GTI. Pour cette raison, Volkswagen a utilisé un grand nombre de pièces de série. Il s'agit notamment des phares, du capot avant et des feux arrière.

"Notre plus grand défi a été de fournir suffisamment d'air au moteur de six litres sans trop métamorphoser la silhouette de la GTI. L'élément le plus spécifique à une Golf reste le montant C. Nous l'avons alors gardé mais utilisé pour apporter de l'air au moteur" a expliqué Klaus Bischoff.

VW Golf GTI W12 650 (2007)

Avec une voiture aussi rapide, il fallait prévoir un appui suffisant sur l'essieu arrière. Pour des raisons esthétiques, les concepteurs n'ont cependant pas voulu mettre un aileron. Ainsi, la carrosserie a été étudiée et développée pour que l'écoulement de l'air soit optimal. Vous remarquerez par exemple les énormes prises d'air à l'avant et les sorties situées à l'arrière. Pour des raisons de poids, les panneaux de porte ont été complètement supprimés. Ici, seules des grilles ont été utilisées. Elles permettaient délibérément d'apercevoir le fonctionnement intérieur du mécanisme de la porte. Enfin, des boutons ont été ajoutés en haut de la console centrale. Ils étaient inspirés du monde de la compétition automobile.

Galerie: VW Golf GTI W12 650 (2007)