Essai Volkswagen Golf GTI TCR (2019) – L'âge de raison ?

Parmi toutes les sportives modernes, certaines possèdent un historique plus fourni que d'autres. La Volkswagen Golf GTI fait clairement partie de cette caste et continue encore aujourd'hui à entretenir son histoire. Dans les grandes lignes, la Golf GTI c'est plus de quarante ans d'existence, sept générations, 2,3 millions d'exemplaires vendus à travers le monde, bref, une vraie success story sur laquelle Volkswagen surfe encore aujourd'hui. Pratiquement sans concurrence à sa sortie en 1976, la petite sportive de 110 chevaux capable d'atteindre 182 km/h en vitesse maximale faisait figure de référence à son époque. 1976, année des références, musicales qui plus est, car c'est aussi cette même année que les Eagles ont enregistré leur titre "Hotel California" devenu peu de temps après un succès planétaire. Le succès, la Golf GTI connaît ça, mais depuis quelques années la musique a changé et elle doit faire face à une concurrence de plus en plus rude.

Preuve en est, en excluant les séries limitées et versions spéciales, la GTI Performance proposée au catalogue développe l'une des plus faibles puissances de la catégorie avec 245 chevaux. Ses concurrentes sont aujourd'hui un niveau au-dessus avec la Peugeot 308 GTi et ses 263 chevaux (270 chevaux avant le passage sous WLTP), la Hyundai i30 N propose 275 chevaux, la Renault Mégane R.S. développe 280 chevaux, sans oublier la Honda Civic Type R qui rafle tous les records avec ses 320 chevaux. On parle bien évidemment ici uniquement des...