L'héritière de la McLaren F1 se montre !

Ceux qui connaissent le nom de Gordon Murray le savent, lorsque l'ingénieur britannique annonce un projet, il faut s'attendre à quelque chose d'exceptionnel, et très souvent à quelque chose d'unique en son genre. Les amateurs d'automobile savent qu'il est le père de la McLaren F1, supercar la plus rapide des années 90, et étonnante voiture à trois places, avec un poste de conduite central.

Les aficionados de Formule 1 le connaissent pour avoir été le designer de la McLaren MP4/4, monoplace qui a remporté 15 des 16 courses de la saison 1988, ou encore les Brabham BT46 et BT46B, ayant respectivement été affublées d'un radiateur sur la partie avant et d'une turbine à l'arrière. La turbine installée sur la BT46B était présente pour jouer le rôle d'extracteur d'air, et cette technologie semble avoir mûri dans l'esprit de l'ingénieur, puisque l'on pourra la retrouver sur sa nouvelle création nommée T.50.

Gordon Murray Automotive T.50
Ventilateur inactif
Gordon Murray Automotive T.50
Ventilateur actif

C'est en effet avec sa marque, Gordon Murray Automotive (GMA), qu'il a conçu cette voiture, dont un premier croquis avait été dévoilé avant l'été. C'est désormais une image complète de la bête qui a été publiée, où l'on peut voir sur la partie arrière... une turbine ! Celle-ci, d'un diamètre de 40 centimètres, agit en osmose avec l'aileron, lui aussi mobile. Mais cet énorme ventilateur possède plusieurs caractéristiques, puisqu'il permet d'améliorer l'appui aérodynamique, l'efficience aéro en réduisant la traînée, et d'optimiser le refroidissement, le tout en modifiant largement le flux d'air.

La tenue de route en sera évidemment largement améliorée, et GMA a travaillé conjointement avec l'équipe de Formule 1 Racing Point, à qui elle a notamment emprunté la soufflerie où sont conçues les monoplaces de l'équipe canadienne. Devant le ventilateur, on retrouve un V12 atmosphérique de 3.9 litres conçu par Cosworth, qui est le moteur possédant cette architecture le plus compact jamais créé. Il développera 650 chevaux et 450 Nm de couple et pourra atteindre 12'000 trs/mn ce qui sera suffisant pour mouvoir les 980 kg de la T.50, dont la monocoque est faite de fibre de carbone.

Gordon Murray Automotive T.50