Cette annonce laisse la porte ouverte à toutes les hypothèses.

On n'arrête plus Bugatti. Cette année, le constructeur a présenté La Voiture Noire, qui pour rappel, est la voiture neuve la plus chère du monde. En effet, lorsqu'elle a été présentée, Bugatti a dévoilé son tarif exorbitant de 11 millions d'euros HT, soit plus de 16 millions d'euros TTC. Le fabricant de voitures ultra-exclusives est en grande forme. Il y a quelques mois seulement, il présentait la Centodieci en hommage à l'EB110.

Bugatti La Voiture Noire
Bugatti La Voiture Noire
Bugatti Centodieci
Bugatti Centodieci

L'année s'achève et Bugatti annonce déjà l'arrivée d'une nouveauté qui sera présentée à Genève. Le salon helvétique ouvrira ses portes au public le jeudi 5 mars 2020. Nous connaîtrons l'identité de cette Bugatti quelques jours avant, lors des journées réservées à la presse, ou bien, sur internet. Pour le moment, le constructeur ne donne aucune information sur ce modèle. Dans un communiqué de presse publié le 18 décembre 2019, Bugatti indique seulement que "les amateurs de Bugatti peuvent d’ores et déjà se réjouir d’une grande nouveauté à venir, qui sera présentée dans un décor luxueux."

Bugatti Chiron Sport 110 ans Bugatti
Bugatti Chiron Sport 110 ans Bugatti
Bugatti Divo
Bugatti Divo

Cette annonce fait suite aux victoires de Bugatti qui a raflé trois prix de design grâce à son stand genevois de 532 mètres carrés sur lequel étaient exposées les Bugatti Chiron Sport 110 ans Bugatti, Bugatti La Voiture Noire et Bugatti Divo. L'an prochain, la marque de Molsheim promet de remettre le couvert avec un stand luxueux et une nouveauté majeure. Sans trop nous mouiller, on peut d'ores et déjà vous dire que ce modèle aura un moteur W16... comme toutes les Bugatti.

Mais il y a une autre option, car la marque travaille aussi sur un modèle électrifié qui n'attend que de recevoir l'approbation du Groupe Volkswagen dont il est propriétaire. Selon les informations que nous avons pu recueillir, cette électrique (hybride ou 100 % électrique) serait une quatre places dont le prix oscillerait entre 500'000 et un million d'euros. Elle serait donc moins chère que la Bugatti Chiron vendue à plus de 2 millions d'euros. 

Depuis peu, Bugatti gagne de l'argent contrairement à l'époque où il perdait un peu plus de six millions de dollars pour chaque Bugatti Veyron vendue selon le cabinet de recherche Bernstein Research de Wall Street. En déclinant sa Chiron à l'infini et en multipliant ses tarifs, le constructeur est enfin rentable. Avec ce nouveau modèle, qui plus est 'abordable', Bugatti pourrait augmenter la cadence et ses revenus. Encore faut-il avoir les moyens industriels de le faire car la marque n'a qu'un atelier à Molsheim qui pourrait devenir étroit avec l'arrivée d'une électrique abordable.