Premier contact - Bugatti Chiron : briseuse de records

– Lisbonne, Portugal

Vous entrez dans un vortex où les arbres s'accélèrent puis deviennent flous autour de vous, et tout cela arrive en un clin d'œil. Les pneus Michelin Pilot Sport 2s plantent leurs griffes dans l'asphalte, quatre tornades en caoutchouc. Le deuxième jeu de turbo s'engage, ce qui signifie que que les quatre turbos sont désormais à l'œuvre pour pousser cette fusée terrestre.

D'innombrables puces électroniques vous communiquent constamment des données, les 16 cylindres perforent sans vergogne l'atmosphère environnante, les rapports de la boîte à sept vitesses à double embrayage passent sans la violence que l'on aurait pu attendre. Vous entendez un son qui pourrait ressembler à celui de l'aileron qui se déploie, ce qui signifie que vous avez passé le cap des 180 km/h mais, au moment où l'information a atteint votre cerveau, vous êtes déjà au-delà de la vitesse limitée électroniquement sur la plupart des voitures. Bien au-delà.

Ce n'est pas tant le fait qu'elle puisse faire tout ça, mais la facilité avec laquelle elle atteint ces vitesses qui est choquant. Sans efforts. C'est une expérience qui doit être vécue, pour être vraiment comprise. C'est tout simplement comme rien de ce qui existe aujourd'hui, et cela le sera peut-être longtemps.

2017 Bugatti Chiron: First Drive
2017 Bugatti Chiron: First Drive