Tout comme la Veyron avant elle, la Chiron a donné naissance à un nombre incalculable d'éditions spéciales et d'exemplaires uniques. Mais tout cela s'arrête aujourd'hui, car Bugatti vient de dévoiler la dernière voiture. Baptisée à juste titre L'Ultime, la dernière hypercar à porter le nom du pilote monégasque Louis Chiron a été assemblée à la main à Molsheim.

Basé sur la Super Sport, l'épilogue de la Chiron s'inspire de la voiture originale puisque la livrée s'inspire du véhicule exposé au salon de Genève 2016. D'ailleurs, certaines images de la galerie publiée par Bugatti montrent la source d'inspiration de la 500e voiture. La livrée spéciale passe du bleu Racing français au bleu Atlantique. Ce look bicolore est agrémenté de noms écrits à la main d'événements et de lieux qui ont joué un rôle important au cours des huit années qui se sont écoulées depuis le lancement de la voiture.

Bugatti Chiron L'Ultime

Le dernier hommage est orné des textes suivants : Ehra-Lessien (où elle a atteint 490 km/h), Paul Ricard (où elle a été testée), Genève (où elle a fait ses débuts) et Chantilly (où elle a été présentée à plusieurs reprises). Bugatti a également inscrit Château Saint-Jean et Cap Canaveral en guise de clin d'œil aux endroits où des clients triés sur le volet ont pu profiter de la vitesse maximale de la Chiron.

Pour bien marquer le coup, le mot "500" a été inscrit à la main sur le dessous de l'aile arrière ainsi que sur les enjoliveurs de roues. Il est également placé devant les roues arrière et a été gravé sur le capot du moteur du monstre W16 de 8,0 litres à quadruple turbo. Bugatti n'a pas manqué l'occasion d'apposer le drapeau français sur les rétroviseurs latéraux pour rappeler le lieu de naissance de la Chiron.

Bugatti n'a pas voulu dire à qui appartenait cette édition d'adieu. Nous pensons qu'il pourrait s'agir d'un Américain, si l'on en juge par la couleur orange des feux de position latéraux. Bien qu'il s'agisse techniquement de la dernière voiture portant le nom de Chiron, ce n'est pas vraiment la fin de l'ère Chiron. Bugatti produit toujours le roadster Mistral (99 exemplaires) et la Bolide (40 exemplaires), tous deux basés sur la Chiron.

La toute nouvelle voiture de la marque sera présentée en juin avec un moteur V16 atmosphérique. Oui, un V16.