Ferrari se montre parfois assez agressif pour protéger ses intérêts.

Ferrari, le constructeur italien de supercars et d'hypercars est connu pour ses designs à couper le souffle et ses moteurs très puissants. Il est également connu pour être très actif dans le domaine judiciaire pour attaquer tout ce qui peut nuire à sa réputation et à son image. Dans un article publié par le Financial Times, il est précisé que Ferrari poursuit une organisation caritative à but non lucratif pour l'utilisation du nom Purosangue, un mot qui signifie "pur-sang", et que devrait porter le tout premier SUV de la marque. 

Galerie: Ferrari Purosangue prototype

La Fondation Purosangue a choisi ce nom pour refléter son engagement contre le dopage dans le sport. En plus de son action antidopage, la fondation a mis en place des camps d'entraînement pour les coureurs au Kenya et finance des bilans de santé pour les personnes âgées. La fondation a également déclaré qu'elle avait enregistré ce nom en tant que marque pour des vêtements et d'autres produits en 2013. Elle a également tenté de discuter avec Ferrari pour trouver un arrangement, mais aucun accord n'a pu être trouvé.

Pour se défendre, Ferrari avance que la fondation n'a pas suffisamment utilisé le nom Pursoangue pour garantir son exclusivité. Le constructeur indique que ce nom n'a même pas été utilisé par la fondation au cours des cinq dernières années.

Alessandro Masetti, l'avocat représentant la fondation caritative, a déclaré qu'il s'agissait clairement d'une "affaire David contre Goliath", affirmant qu'il existe de nombreuses preuves de leur activité, en ajoutant qu'il y a même un partenariat avec Adidas pour produire des baskets et des vêtements de marque. "Je ne vais pas avoir peur, même en sachant que nous sommes confrontés à l'une des marques les plus importantes au monde", a déclaré Max Monteforte, fondateur de la Fondation Purosangue. 

L'affaire sera entendue par un tribunal de Bologne le 5 mars 2020.

Source: Financial Times